T&D: la réalité augmentée se partage

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (4)tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (1)

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (5)

Légende photos: Une vue des participants, Stéphane Capgras, une vue de vidéo à 360°

 

Tarn et Dadou : Réalité augmentée, réalité virtuelle et visualisation 3D.

Les Tables rondes de Tarn et Dadou ont été remplacées par des rencontres plus resserrées dans le temps et plus souples pour les participants. Plus de 80 personnes se sont retrouvées ce jeudi 31 mars 2016, dans les locaux de la Communauté de communes pour assister à une conférence sur « Réalité augmentée réalité virtuelle et la visualisation 3D »,  organisée en partenariat avec la CCI et la Mêlée. Cette conférence pilotée par Stéphane Capgras, chargé de développement économique, a permis de partager à plusieurs voix quelques applications de réalité augmentée présentes dans la  médecine, la formation, la maintenance électrique et de réseau, le damage des pistes de ski, la sécurité, la gestion de projets d’urbanisme.

Tenter une définition de la réalité augmentée

Pour être bref, on peut dire que la réalité augmentée consiste à incruster dans une situation réelle des éléments virtuels pour augmenter notre perception et notre compréhension. Wikipedia propose la définition suivante : « La réalité augmentée désigne les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition d’un modèle virtuel 2D ou 3D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel. Elle désigne les différentes méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d’images. Elle s’applique aussi bien à la perception visuelle (superposition d’image virtuelle aux images réelles) qu’aux perceptions proprioceptives comme les perceptions tactiles ou auditives. Ces applications sont multiples et touchent de plus en plus de domaines, tels que les jeux vidéo, l’éducation par le jeu, les chasses au trésor virtuelles, le cinéma et la télévision (post-production, studios virtuels, retransmissions sportives…), les industries (conception, design, maintenance, assemblage, pilotage, robotique et télérobotique, implantation, étude d’impact…etc.) ou le médical.

Des exemples de réalité augmentée

L’approche conceptuelle : Jean Pierre Jessel de l’IRIT et Jeff Debrechts de l’agence Numix

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (2)

La réalité augmentée consiste à apporter une modélisation de l’environnement réel en l’enrichissant de contenus 2D ou 3D, avec des images, avec du son. C’est ainsi que l’on reconstitue une réalité plus saisissante en la reconstituant ou en introduisant des paramètres non perceptibles au départ. Des applications ont été réalisées dans de nombreux domaines : aéronautique avec l’avion Rafale de Dassault, le mobilier avec Ikea et bien entendu avec le cinéma ou la vidéo avec toute la gamme des effets spéciaux.

Siréa  ou la maintenance tracée et numérisée : Ana Monreal Vidal  et Sylvain Robinson

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (3)

Ana Monreal Vidal et Sylvain Robinson de Sirea group, spécialisée dans la gestion de l’énergie et le développement des automatismes  ont présenté de façon fort convaincante une application pour effectuer la maintenance d’une armoire électrique. Cette armoire électrique est reconnue par le smartphone et l’on a ensuite une image de l’équipement  qui affiche les défauts ; cela permet de localiser rapidement les pannes,  de lancer un ordre d’intervention en garantissant l’ordre séquentiel des actions à opérer, d’accéder plus facilement à la documentation et de tracer aussi les interventions. Autre intérêt de cette application : elle offre la possibilité d’une plus grande fluidité de l’information entre générations de techniciens, en cas de changement de poste.

Numix : un application d’e-learning à destination d’ERDF : Jeff Debrechts et Amélie Raffenaud

Hébergée par la plateforme Granilia de Gaillac, l’agence Numix a été créée en 2014. Spécialisée dans les solutions d’e-learning pour les grands comptes, Numix a travaillé sur un prototype de formation à destination des techniciens d’ERDF. Il permet notamment d’évoluer en des environnements sécurisés.

Université Champollion : Serious game, learning game: Catherine Pons-Lelardet, Pierre Lagarrigue

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (8)

L’Université Champollion d’Albi a développé deux supports de formation, Mecagenius destiné aux étudiants de formation en génie mécanique et l’autre destiné au monde médical, 3 D Virtual Operating Room, plateforme  de simulation destinée à la prévention des risques et des évènements indésirables. Pour ce faire, l’Université Champollion s’est adjoint les services des Sociétés KTM advance et Novamotion.

CGX system : Jean-François Guillemin et le damage numérique des pistes de ski

La conférence a pris de l’altitude avec l’application de damage présentée par Jean-François Guillemin, de la société CGIX. Cette société emploie 70 personnes et possède une implantation à Castres. Elle propose des solutions de géo-localisation dans le domaine de l’aéronautique (balisage des couloirs aériens, atterrissage), de la défense, sécurité civile (aide à la localisation des départs de feu) et de la montagne en proposant un système d’information global pour les stations de ski. La gestion du manteau neigeux est assuré par un système intelligent qui repère les zones correctement enneigées et celles qui nécessitent une mise à niveau. La circulation sécurisée des conducteurs de dameuses est également assuré car ils interviennent la nuit, avec une visibilité parfois insuffisante.

Geovast 3 V : Julien Sompayrac sur son nuages de points

Géomètre-expert basé à Toulouse, Julien Sompayrac nous entraîne dans les nuages mais ce sont des nuages de points. Spécialiste de la photogrammétrie, du LIDAR, des maquettes 3D, des visites virtuelles, de la modélisation BIW, Jullien Sompayrac fait son miel de l’acquisition des images aériennes, notamment sur le site du  château de Penne. Il propose aux aménageurs, urbanistes et décideurs d’insérer des bâtiments, statues dans un cadre donné. Avec une précision au sol de 3cm.

Le site de Christophe Coquis : Geek junior

tarn et dadou 31 mars 2016 La rea augmentee (11)

Pour finir la présentation, Christophe Coquis, créateur de l’ex-site bien connu de Gaillac infos, après une parenthèse barcelonaise, a récidivé en créant non pas un journal d’informations générales mais un site pédagogique spécialisé, « Geek junior », destiné aux ados et leurs parents, passionnés de nouvelles technologies. Il aborde lui aussi le concept de réalité augmentée. Il revendique 160 000 visites par mois. http://www.geekjunior.fr/

Pierre-Jean Arnaud

voir video  Youtube Tarn et Dadou: Stéphane Capgras: 

2 réflexions au sujet de « T&D: la réalité augmentée se partage »

    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour, Merci de votre intérêt pour cet article qui donne un aperçu des utilisations de réalité augmentée partagée. J’ai visité de mon côté votre site et ses propositions créatives sur la réalité virtuelle. Bien à vous.

      Répondre

Répondre à admin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *