Albi-Abomey: 10 ans de coopération

logos3laciteepiscopale logos5albicongres logos2Albiciteepiscopale logos1mairiealbi

10 ans de coopération décentralisée Albi-Abomey

Nouveau programme d’actions triennal 2016/2018

La coopération décentralisée entre Albi et Abomey, capitale historique du Bénin, est née de la volonté de la Ville d’Albi d’une part de renforcer ses actions d’ouverture à l’international et d’autre part d’engager un partenariat avec un site inscrit au Patrimoine Mondial en Afrique.

Le 4 juin 2005 une convention cadre de coopération décentralisée est signée par les maires d’Albi et d’Abomey

Cette coopération , technique et institutionnelle, porte sur trois volets qui ont des objectifs propres:

1/ patrimoine et tourisme:
mettre en valeur le tourisme culturel sur le site des Palais Royaux d’Abomey classés au patrimoine mondial depuis 1985,
œuvrer réciproquement sur la notion de «patrimoine mondial de l’humanité»,
aider à la mise en œuvre de certaines recommandations formulées par le comité du patrimoine mondial à l’État béninois,
inscrire les deux villes dans une réflexion pour le futur et dans un développement solidaire),

2/ éclairage public:
mettre en valeur la ville et son patrimoine,
accompagner le développement de la mairie d’Abomey (formations, aide au montage de projets),

3/ eau potable:
définir les ressources en eau potable de la ville d’Abomey,
susciter le développement de points d’eau (station de pompage, puits, appel aux programmes internationaux)
accompagner la ville d’Abomey dans l’exercice de sa compétence en eau potable.

La convention cadre s’est traduite par des programmes d’actions de trois ans, dont le quatrième, 2016/2018, vient de débuter.

10 ans d’actions de coopération décentralisée entre Albi et Abomey

Les trois premiers programmes d’actions 2006-2008, 2010-2012, 2013-2015 ont permis notamment de réaliser:

l’éclairage de l’entrée de ville , des abords des palais royaux et des dispensaires de santé,

la réhabilitation de trois espaces distincts situés dans les palais royaux d’Abomey,

l’amélioration des conditions de vie et de l’autonomie financière des femmes qui habitent dans 2 espaces sacrés réhabilités : Dossoémé et Djénan,

l’extension du réseau d’eau potable dans un arrondissement rural

la réalisation des études en matière d’alimentation en eau potable en milieu rural et d’éclairage public,

l’accompagnement de la mairie d’Abomey dans l’exercice des compétences liées à la gestion de l’eau,

le soutien des actions d’associations albigeoises œuvrant dans le domaine de la santé, de la jeunesse et de l’éducation,

la formation d’agents à Albi et Abomey…

4ème programme 2016-2018

Le nouveau programme d’actions 2016/2018 vise à poursuivre des actions intersectorielles dans plusieurs domaines ayant pour principal objectif d’améliorer les conditions de vie des populations.

Ainsi en matière de patrimoine et de tourisme l’originalité de ce 4ème plan d’actions repose sur des échanges de bonnes pratiques en matière de gestion des sites inscrits au patrimoine mondial et de réhabilitation du patrimoine .

Ce programme porte aussi une attention toute particulière à la condition des femmes qui occupent les espaces sacrés, en poursuivant des actions visant à améliorer leurs conditions de vie et en développant des activités ou micro économie afin de leur permettre de dégager une autonomie financière.
La réalisation de publications, comme des livrets et des cartes postales, valorisant le patrimoine bâti et immatériel, permettra de contribuer à l’entretien des espaces réhabilités.

Dans le domaine de l’eau potable l’accent est mis sur:
le renforcement des capacités en assistant la municipalité dans la création d’une régie municipale dédiée à une portion de réseau hydraulique,
la modernisation d’un dispositif de pompage d’eau potable à l’aide d’îlots photovoltaïques.
L’échange sera la priorité avec des formations d’agents réalisées lors de missions à Albi et à Abomey.

En matière d’éclairage public le nouveau plan triennal prévoit également la formation des agents d’Abomey pour la réalisation d’infrastructures d’éclairage public et pour l’installation des îlots photovoltaïques.

Par ailleurs la Ville d’Albi souhaite encourager et soutenir des actions de la société civile albigeoise à destination de la santé et de la jeunesse.

Coopération décentralisée Albi-Abomey en chiffres

– 10 ans de coopération décentralisée,

– 4 programmes triennaux dont le dernier vient de débuter,

– 39 panneaux directionnels installés,

– 10 000 dépliants touristiques,

– 10 000 flyers promotionnels,

– 400 affiches,

– 2 opérations de micro-crédits à destination de communautés féminines,

– 3 réhabilitations patrimoine bâti: Honnouwa du roi Agadja, quartier Dossoémé des Dadassi, couvent Djénan,

– 2 livrets vendus au profit de la gestion du site et de l’office de tourisme,

– mise en lumière de l’axe d’entrée de ville: 6 kms, 50 points lumineux,

– 16 îlots photovoltaïques dans 8 centres de santé,

– 10 bornes fontaines,

– 6 agents formés à Albi…

La coopération décentralisée Albi-Abomey est profondément inscrite depuis 10 ans dans les mentalités respectives des deux villes, elle témoigne d’une véritable dynamique d’échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *