Albi: chaleureuse ordination

ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 001 ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 003 ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 023 ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 026 ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 057 ordination Albi Massimiliano et Stefano 24 nov 2013 066

Albi : ordination  chaleureuse de Massimiliano Piazza et Stefano Bovi

Une ordination pour la Fête du Christ-Roi en présence de leurs familles transalpines : on ne pouvait rêver mieux pour ces deux postulants sympathiques que sont Massimiliano Piazza, le Venète et Stefano Bovi l’Ombrien. Avec la présidence de Mgr Legrez, entouré de nombreux prêtres du diocèse, du supérieur du Séminaire régional de Saint-Cyprien à Toulouse et d’un cérémoniaire précis et efficace, Gaël Raucoules, récemment ordonné diacre en la cathédrale de Lavaur (29 juin 2013). « Savez-vous s’il a les aptitudes requises ? » était la question rituelle à laquelle ont répondu respectivement par le père Vincent Siret, supérieur du Séminaire et le père Paul de Cassagnac, curé de la cathédrale d’Albi. La célébration s’est déroulée de façon chaleureuse et priante, soutenue par les chants de l’assemblée, répondant notamment au moment du Credo au chœur diocésain. Ce dernier alternait morceaux polyphoniques (hymne acathiste) et chants à l’unisson, dialoguant avec les puissants et doux accords de l’orgue, servi par Frédéric Deschamps. Un choral de Bach BWV 680 « Wir glauben all’ an einen Gott », illustrait de façon émouvante la prière de l’Offertoire. La jeunesse était présente car outre de nombreuses familles accompagnées d’enfants, 66 scouts avaient trouvé place dans une chapelle latérale.
Une homélie placée sous le signe de la Joie de l’Evangile
Dans son homélie, Mgr Legrez rappelait que la conclusion de l’Année de la foi avait été marquée par la publication par le pape François de sa première Exhortation apostolique « La joie de l’Evangile ».
Mgr Legrez rappelait le sens de la fête du Christ-Roi : « Pour sainte Catherine de Sienne, ce ne sont pas les clous qui tiennent Jésus à la croix, c’est l’amour. Le Christ est roi, mais un roi d’amour. Jésus a reçu comme David l’onction royale ; le jour de son baptême, il reçoit l’Esprit. Dans l’ancienne Alliance, prêtres, prophètes rois recevaient l’onction à leur prise de fonction. Vous les ordonnés, soyez habités par la joie de servir. Massimiliano, vous recevrez tout à l’heure l’huile d’allégresse. Vous allez être configuré au Christ prêtre, tête de l’Eglise. Pasteur, vous aurez à cœur d’annoncer l’Evangile à tous sans exception, sans oublier les plus petits et les souffrants. Quant à vous Stefano, vous savez que le diacre est ordonné pour le service. Vous servirez, expliquant la Parole de Dieu et en étant proches de vos frères avec compassion, comme le Christ, qui a lavé les pieds de ses disciples. »
Soyez de ministres de la miséricorde
« Rappelez-vous les paroles du pape François qui souhaite que les ministres de l’Eglise doivent être avant tout des ministres de la miséricorde, ni rigides, ni laxistes. Les personnes doivent être accompagnées et les blessures soignées. Dieu est plus grand que le péché. Il s’agit de descendre dans la nuit des personnes, sans se perdre. Les ministres de l’Eglise ne sont pas des fonctionnaires ni des clercs d’Etat ; ils sont avant tout des pasteurs. »
Aller vers les 90% des jeunes de 20 ans qui n’ont jamais entendu parler de Jésus-Christ
« L’Eglise doit découvrir de nouvelles routes pour aller vers celui qui ne la fréquente pas ; il faut de l’audace et du courage. L’Eglise doit devenir de plus en plus missionnaire ; depuis 1990, il n’y a pas plus de 10 % d’enfants catéchisés. Il nous faut rejoindre 90% des jeunes de 20 ans, qui n’ont pas entendu parler de Jésus-Christ. »
Vous êtes un signe d’espérance
« Massimiliano et Stefano, ordonnés en ce dernier jour de l’Année de la foi, vous êtes tous les deux un signe d’espérance ; le Seigneur n’abandonne jamais son Eglise. Vous aurez à vivre et à collaborer avec l’évêque et le presbytérium, mais aussi avec les laïcs. L’annonce évangélique doit se faire en aimant ceux à qui nous sommes envoyés ; elle doit être plus simple, profonde et irradiante ; vous aurez à être inventifs, audacieux, persévérants. Nous allons prier Dieu pour qu’il fasse de vous des ministres selon son cœur, toujours heureux de participer à la joie de l’annonce de l’Evangile. »
Des remerciements avant le verre de l’amitié au Pigné
Mgr Legrez : « Merci au curé, Paul de Cassagnac, qui nous a accueillis dans cette cathédrale. Merci à ceux qui ont préparé cette cérémonie, merci au chœur diocesain. Merci aux parents et à la famille… Merci aux prêtres présents qui méritent un hommage très appuyé. » (applaudissements).
Massimiliano : « Merci à Mgr Legrez, merci à mes parents, merci à toux ceux qui m’ont accompagné et encouragé. Merci aux auditeurs invisibles de RCF. Merci à vous tous qui êtes présents ici. N’hésitez pas à me prodiguer vos conseils ou encouragements… »
Stefano : « Je m‘associe aux remerciements de Massimiliano : merci à Mgr Legrez, également à mes parents, au supérieur du Séminaire, à mes camarades séminaristes, à ceux qui ont fait le déplacement de Toulon… »

La célébration se terminait par le verre de l’amitié qui se déroulait en la salle du Pigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *