Albi: et si on passait au vélo?

Albi agglo cours velo 15 sep 2015 (4)2015-09-16 Inaug pole sante Toulouse (50)

Albi agglo : Et si on passait au vélo ?
Ou la liberté de circuler à vélo
Ce matin du 15 septembre a eu lieu à Innoprod, le lancement d’une campagne de formation pour inciter à une plus grande utilisation du vélo en ville et dans l’agglo, en présence de Sarah Laurens, vice-présidente en charge des déplacements doux et de l’environnement et de Nicolas Carrié, coordonnateur vélo-école – Maison du vélo à Toulouse.
Le contexte : le vélo a droit de cité
« A Albi, en vélo, on dépasse les autos ! » ; pourrait-ton reprendre pour plagier le refrain d’une chanson de Joe Dassin, chanteur inclassable dont on donnait une rétrospective récemment sur FR3. Il ne s’agit pas de prôner une éviction, impossible à réaliser d’ailleurs, des autres modes de locomotion urbaine, mais de faire cohabiter les différents usagers de la voie publique : transports en commun, voitures individuelles, véhicules utilitaires et livreurs, véhicules de secours ou de la force publique, moto ou deux roues à moteur, cyclistes et piétons. Le partage de la route est à l’honneur et les mesures récentes prises par certaines municipalités pour réduire la vitesse dans les cœurs de ville (voir les 30 km/h demandés sur Grenoble par son maire écologiste), contribuent à cette appropriation collective et respectueuse de l’espace urbain par les habitants ou les touristes.
Diminuer les barrières à l’utilisation urbaine du vélo : Le vélo, un équilibre à trouver
Le vélo a droit de cité au même titre que les autres moyens de déplacement mais quand il s’agit de passer à la pratique quotidienne ou régulière, différents freins se font jour. Pour les uns, il s’agit de la sécurité qui ne serait pas garantie dans ce type de déplacement ou du côté pratique qui n’est pas simple- comment faire ses courses avec le cabas de la ménagère ?-. Pour d’autres, il s’agit de freins plus intimes : leur histoire personnelle ne leur a pas permis un apprentissage de la conduite d’un vélo. Pour tous ceux-là et pour d’autres que des blocages paralysent, il est donc proposé une mise ou une re-mise en selle. Le premier travail est la recherche de l’équilibre. Rassurez-vous : à part quelques rares cas, en en ½ journée, l’appréhension est vaincue et nos apprentis appréhendent ce précieux équilibre à l’aide de la draisienne. Oui, vous savez, cette ancêtre de la bicyclette actionnée sans pédalier, grâce à la seule propulsion des jambes … Alors, ne tardez pas et venez- vous inscrire.
Les modalités pratiques : les sessions de cours de vélo pour adultes
Des éducateurs formés et diplômés vous attendent pour vous prendre en charge suivant votre niveau (débutants ou non débutants). Deux sessions de 4 séances sont d’ores et déjà programmées :

1) les samedi 26 septembre, 3, 10 et 17 octobre 2015
2) les samedi 7, 14, 21 et 28 novembre

les cours débutants ont lieu de 9h30 à 11h
les cours circuler en ville de 11h à 12h30
A qui s’adresser ? Allo agglo : 05 63 76 06 06.
www.grand-albigeois.fr rubrique Mobilités&déplacements

Combien ça coûte ? 20 euros pour les 4 séances

Pierre-Jean Arnaud-17 septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *