Albi: le cadeau de Noël de la 4G

Albi18dec2014Orange4G010

Albi: le cadeau de Noël de la 4G

Après Castres le 22 novembre dernier, c’est au tour de la cité albigeoise de voir arriver la 4G avec Orange. Comme cadeau de Noël, les Albigeois qui le souhaitent pourront surfer dix fois plus vite sur leur mobile pour accéder aux images ou aux vidéos dont ils rêvent. Arthès, Carlus, Castelnau-de-Lévis, Cunac, Le Séquestre, Lescure-d’Albigeois, Saint-Juéry, Salies, Terssac sont également concernées par cette montée en débit. « Au total, à fin 2013, c’est plus de 1300 villes couvertes dont les 100 plus grandes villes de France » indique le communiqué de l’opérateur ; en Midi-Pyrénées, les chefs-lieux de département seront tous équipés progressivement avant que la 4G ne pénètre d’ici à 2015 dans les autres villes.
Jean-Christophe Arguillère : une rupture dans les usages plus prononcé encore avec la 4G
Pour Jean-Christophe Arguillère, délégué régional Orange Midi-Pyrénées, assisté de Rodrigue Roch, responsable collectivités locales sur le Tarn, « la 4G introduit une véritable rupture dans l’appropriation des usages par le client ; dans les smartphones, la fonction téléphonie ne mobilise que 20% des usages contre 80% pour les autres types d’utilisation : téléchargement de musique, de vidéos, TV haute définition… Il y a un gain de confort très appréciable », note le dirigeant d’Orange. Ce qui est vrai pour les particuliers l’est aussi pour les entreprises pour lesquelles Très haut débit et fiabilité de la transmission sont des atouts majeurs dans la vie des affaires avec la téléconférence, le partage de documents. Les collectivités locales ne sont pas en reste, elles qui l’utilisent pour leurs échanges internes ou leurs besoins de vidéosurveillance comme à Mulhouse.
Pierre-Yves Lambolez : un déploiement profitant aux administrés et aux clients
Pour Pierre-Yves Lambolez, représentant le maire d’Albi et délégué aux réseaux, systèmes d’information, ce surcroît de débit est le bienvenu ; la ville d’Albi est depuis 15 ans équipée d’un réseau haut débit qu’elle déploie avec la communauté d’agglomération. P-Y Lambolez préfère parler de vidéoprotection que de vidéosurveillance ; la ville s’est d’ailleurs engagée avec l’Etat dans un programme d’envergure dans ce domaine. « La 4G, nous la voyons arriver avec plaisir ; c’est un facteur de développement économique ; nous souhaitons qu’elle soit profitable autant à vos clients qu’à nos administrés », souligne-t-il à l’adresse de l’opérateur.
Pratique
Alors tous à vos tablettes, smartphones ou ordinateurs ! Pour savoir si vous êtes éligibles à la 4G, vous pouvez vous connecter sur le site quialameilleure4g.com et découvrir la liste des villes couvertes. A fin 2013, indique Orange, « 50% de la population devrait être couverte et 70% des smartphones devraient être 4 G »; celle-ci autorise un débit maximal de 150 Mbits/s mais déjà la technologie H+ qui couvre déjà 75 % de la population permet le Très haut débit avec 42 mbits/s.
Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.