Albi: Videoprotection en marche

logos1mairiealbi logos2Albiciteepiscopale logos3laciteepiscopale logos5albicongres logos150eanniv TLautrec albivideoprotectionactuel14avril2015

albivideoprotect14avril2015  albivideoprotection14avril2015

Albi: VIDEOPROTECTION: 25 caméras supplémentaires

Communiqué mairie d’Albi: 14 avril 2015

25 caméras de vidéoprotection supplémentaires implantées sur 15 nouveaux sites d’ici à la fin du mois de juin 2015

La sécurité des biens et des personnes est une priorité pour la Ville d’Albi et une préoccupation partagée par les Albigeois. Le 24 septembre 2012 le conseil municipal avait approuvé la démarche d’expérimentation d’un dispositif de vidéo protection à Albi. Comme elle s’y était engagée, dès 2013, la Ville d’Albi a déployé 29 caméras sur 13 sites préalablement identifiés .

Ainsi la mise en œuvre de la stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance prend en compte les préconisations du diagnostic local de sécurité établi en 2010 conjointement avec les services de l’État. Pour atteindre ces objectifs la Ville s’appuie à la fois sur ses agents de surveillance de voie publique (ASVP) et ses policiers municipaux dans le cadre de la convention de coordination avec la police nationale, sur le dispositif de vidéo protection avec l’installation de la première tranche et également sur sa politique sociale et d’animation dans les quartiers.
En effet, les décisions prises en matière de sécurité et de prévention de la délinquance sont le fruit d’une concertation nécessaire avec l’ensemble des acteurs de terrain
et la population.

La création du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, installé le 23 juillet 2014, constitue le cadre légal de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et de la prévention de la délinquance dans la commune. Aujourd’hui ce sont 25 caméras supplémentaires qui vont être installées dans tous les quartiers d’Albi.

HISTORIQUE DE L’IMPLANTATION DU DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION A ALBI

C’est dans le cadre de l’élaboration de sa stratégie de prévention et de lutte contre la délinquance que la Ville d’Albi, en partenariat avec la préfecture du Tarn, a sollicité un DLS (Diagnostic Local de Sécurité).
Ce diagnostic, réalisé en 2009 et 2010, a validé la pertinence de l’implantation d’un dispositif de vidéo protection à Albi sur des points identifiés sur les principaux axes de circulation ainsi que dans plusieurs quartiers.
Le Diagnostic Local de Sécurité a été le fruit d’un large travail de concertation des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la délinquance.

La vidéoprotection à Albi est avant tout un outil supplémentaire de lutte contre la délinquance mis à la disposition de la Police Nationale et de la Justice.
Ce dispositif répond aussi à une attente de la population qui s’est exprimée, à plusieurs reprises sur ce sujet lors des réunions et des conseils de quartier.

Le dispositif de vidéoprotection déployé par la Ville d’Albi fonctionne 24h/24h par enregistrement des images sur des serveurs implantés à l’hôtel de police d’Albi.
Les images enregistrées sont consultées dans le cadre d’une réquisition judiciaire.
Plusieurs types de caméras sont utilisées en fonction des besoins:
caméra fixe,
caméra mobiles ,
caméra 180°,
caméra infrarouge.

La première phase a concerné 29 caméras qui ont été implantées depuis 2013 sur l’ensemble de la ville réparties sur 13 sites (espaces publics, quartiers, axes entrée de ville…):
boulevard Maréchal Lannes (passerelle de Cantepau),
carrefour route de Cordes /avenue Dembourg,
carrefour avenue Albert Thomas/avenue Dembourg/boulevard Alsace Lorraine,
carrefour du Centaure/avenue Maréchal de Lattre de Tassigny,
Lapanouse : abords de la rue Flandres Dunkerque place de la Marne
carrefour de la rue Flandres Dunkerque/rue de Jarlard et rue Jean Rieux,
Théâtre des Lices,
carrefour avenue Colonel Teyssier/rue de Balzac
place Jean Jaurès,
secteur des Cordeliers: place de l’Amitié entre les Peuples et avenue Charles De Gaulle,
Place Stalingrad,
place de Verdun,
carrefour avenue Gambetta/rue Frédéric Mistral.

IMPLANTATION DE NOUVELLES CAMERAS

Un premier bilan a démontré l’efficacité du dispositif qui, outre son aspect dissuasif , a permis également de faciliter la résolution d’enquêtes.

Fort de ces résultats, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention, présidé par le Maire d’Albi, a décidé en février dernier de poursuivre le déploiement de caméras.

Les lieux d’implantation des nouvelles caméras ont été déterminés selon une démarche partenariale avec les forces de l’ordre (police nationale et police municipale), l’autorité judiciaire et les services de la Préfecture.

Ce sont 25 caméras qui vont être implantées sur 15 nouveaux sites d’ici le mois de juin.
Lieux d’implantation des nouvelles caméras:
carrefour avenue Albert Thomas/ Boulevrad Maréchal Lannes,
rond point du boulevard Maréchal Lannes,
carrefour Cambacérès/ rue de Cantepau,
carrefour rue Capitaine Juia/ nouvelle rue donnant accès à la station d’épuration,
carrefour boulevard Sibille/ boulevard Salengro (entrée parking du Bondidou),
secteur des Cordeliers: place Edmond Canet et place des Cinémas,
rond-point du 8 mai 1945,
rond-point de la Rachoune,
place du Maquis,
rond-point de la plaine Saint Martin,
rond-point de la Maladrerie,
rond-point avenue François Verdier/ avenue Maréchal Alphonse Juin,
carrefour avenue François Verdier/ rue des Brus/ rue André Imbert,
carrefour avenue Maréchal Alphonse Juin/avenue du Maréchal Franchet d’Espérey
Stadium municipal, ferme de Gausserand.
D’autres sites ont été identifiés sur lesquels des caméras seront installées lors d’une prochaine phase et notamment: place du Vigan, Pont Vieux, Pont Neuf, carrefour Lices Georges Pompidou/avenue de la République, rond-point de gesse, stade Rigaud, square Bonaparte, square Augereau, carrefour avenue Francisco Goya/route de Millau et dans le secteur de la future passerelle .

La mise en service de la vidéoprotection répond à une attente de la population en terme de sécurité et de tranquillité publique.
Ce dispositif mis à la disposition de la police et de la justice, est de nature à mieux lutter contre la délinquance, à la prévenir et à réduire les incivilités quotidiennes.
Mais la sécurité doit aussi être l’affaire de tous afin de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des Albigeois et de favoriser le bien vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *