Castres: fête de la science

Fete de la science Castres 8 oct 2013 036 Fete de la science Castres 8 oct 2013 035 Fete de la science Castres 8 oct 2013 034 Fete de la science Castres 8 oct 2013 033 Fete de la science Castres 8 oct 2013 032 Fete de la science Castres 8 oct 2013 027 Fete de la science Castres 8 oct 2013 026 Fete de la science Castres 8 oct 2013 024 Fete de la science Castres 8 oct 2013 022 Fete de la science Castres 8 oct 2013 020 Fete de la science Castres 8 oct 2013 019 Fete de la science Castres 8 oct 2013 018 Fete de la science Castres 8 oct 2013 017 Fete de la science Castres 8 oct 2013 016 Fete de la science Castres 8 oct 2013 014

Castres: Inauguration fête de la science dans le Tarn : mardi 8 octobre

C’est ce mardi 8 octobre en fin d’après-midi alors que les rayons du soleil déclinant caressaient les murs du grand théâtre et le clocher voisin de la cathédrale Saint Benoît, que John Dodds, président de Sciences en Tarn, inaugurait le village des Sciences.
Une approche plurielle de la science
Plusieurs personnalités se succédaient au micro pour affirmer l’importance de la science dans la vie de tous les jours. Nathalie de Villeneuve, représentant la municipalité, insistait sur l’omniprésence de la science ; la science suppose curiosité et ouverture d’esprit ; elle ne doit pas faire peur : on doit pouvoir la proposer aux enfants dans le temps périscolaire. Louis Cazals , conseiller général, nous ouvrait au concept d’épistémologie, proposant d’introduire la philosophie dans la réflexion partagée; il évoquait Rabelais soutenant que la science ne détient pas à elle seule sa propre finalité, car « science sans conscience n’est que ruine de l’âme « ; en abordant l’écologie, il citait Saint-Exupéry : « La terre, nous la recevons pas de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ». Jacques Limouzy, ancien ministre, pointait la liberté de la science qui ne saurait être entravée et avouait que l’homme n’en est qu’à ses débuts et qu’il ne fallait pas brider sa liberté inventive. Bernard Raynaud, vice-président de la Région, soulignait l’implication des acteurs associatifs dans cette fête de la science, tout en souhaitant une plus grande attractivité pour les filières scolaires scientifiques. John Dodds, insistait sur le thème de l’infiniment grand à l’infiniment petit, choisi pour l’édition 2013 de la fête de la science cette année ; il n’omettait pas de remercier Anne-Laure et les personnes de Sciences en Tarn pour leur investissement dans sa préparation. Les services techniques de la ville voyaient aussi leur contribution soulignée pour l’aide accordée au montage des différentes installations du village des sciences.
Un apéritif moléculaire au grand théâtre
L’apéritif pris au Grand théâtre permettait de conjuguer science, art et culture puisque magnifiquement restauré, cet édifice offre au public castrais un superbe témoignage d’architecture aérée et réussie avec son salon de réception à l’étage, propice à toute manifestation ou réception, avec son immense verrière lumineuse ouvragée. Dans cet endroit superbe, ce moment de convivialité permettait aux invités, aux personnes intéressées, visiteurs ou exposants de deviser tout à fait sereinement, sustentés par les apports solides, liquides ou gazeux préparés par les organisateurs.

http://entretarnetdadou.fr/?page_id=1594

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.