Castres: le ministre rassurant pour le 8

15 nov 2013 002 15 nov 2013 007 15 nov 2013 016 15 nov 2013 018 15 nov 2013 025 15 nov 2013 033 15 nov 2013 051

Pour le 8, le ministre  se veut rassurant

En visite à Carcassonne et à Castres pour faire la  » tournée des popotes » du 3e RPIMA et du 8e RPIMA, le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, a rencontré les officiers, sous-officiers et hommes de troupe de ces régiments. La préfète du département, Josiane Chevalier, le chef de cabinet ainsi que les deux députés de circonscription, Philippe Folliot et Jean-Claude Peres avaient fait aussi le déplacement.

Visite des installations

Il en a profité pour visiter avec le général d’armée, Bertrand Ract Madoux, chef d’état major de l’armée de terre, les installations des soldats; dans les chambrées qui étaient au carré, le commandant en second du régiment, le chef de corps par intérim, Benoît Fine, a servi de guide aux officiels, remplaçant le colonel Vincent Tassel, actuellement projeté avec une compagnie du 8è à Bangui, en Centrafrique.

15 nov 2013 01515 nov 2013 01715 nov 2013 027

Un point sur les projections en cours outremer

En présence du chef de la 11è brigade parachutiste, le général Salaün, il a été réalisé un point sur la situation des différentes opérations extérieures, dont la plus récente au Mali. Il a été montré le savoir-faire de nos troupes qui soint projetées pour réduire en Afrique les « GAD « Groupes d’action djihadistes qui perturbent la paix civile de ces territoires.

 Un exercice de sauvetage des blessés

Un exercice de sauvetage des blessés, déployé sous les yeux du ministre et des officiels, a permis de tester la capacité réactive des forces qui simulaient un accrochage sur une zone d’opération.

L’avenir du régiment

Le ministre s’est voulu rassurant. Point de menaces sur cette unité d’élite qui a fait la preuve de sa capacité opérationnelle dans les dernières années notamment en Afghanistan et en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *