« Donner la mort n’est plus tuer ? »

20 juin 2014  la fage zenit illustr fond lejeune 037

France: « Donner la mort n’est plus tuer ? » décryptage de la Fondation Lejeune
L’euthanasie en question, deux affaires françaises
Source : zenit.org -Anita Bourdin
ROME, 20 juin 2014 (Zenit.org) – Dans l’affaire française « Vincent Lambert », le rapporteur public du Conseil d’Etat demande la mort, indique la Fondation Jérôme Lejeune dans ce communiqué. Et dans l’affaire « Bonnemaison », le député français Léonetti explique qu’on peut donner la mort sans commettre d’homicide.
Une morale collective à géométrie variable définie par la loi
Ces deux actualités très médiatisées donnent l’occasion de constater les mêmes défaillances intellectuelles déjà observées dans d’autres débats bioéthiques.
D’une part, donner la mort est devenu un acte déconnecté de portée morale, dès lors qu’il est autorisé dans une loi. Ou, pour dire les choses autrement, c’est la loi qui définit une morale collective, à géométrie variable et évolutive, en fonction des majorités qui se succèdent.
Des glissements sémantiques qui permettent de nier la réalité
D’autre part, la réalité elle-même est travestie. La mort n’est plus vraiment la mort. Une personne ne serait plus respectable dès lors qu’elle serait suspectée d’avoir perdu sa dignité. En conséquence, donner la mort ne serait plus considéré comme un acte attentatoire à la vie. Ces glissements philosophiques et sémantiques sont connus. Ce sont les mêmes confusions (la loi définit la morale) et les mêmes absurdités de raisonnement (on peut dire une chose et son contraire) qui ont permis de légaliser l’avortement et la destruction des embryons humains dans le cadre de la recherche. En l’occurrence l’intérêt des malades apparaît comme secondaire dans un débat largement idéologique où ni la majorité, ni l’opposition, ne brillent par leur fermeté sur le seul principe qui vaille : la vie d’autrui ne nous appartient pas et doit être respectée sans condition.
La Fondation vient de publier un Manuel sur l’euthanasie : lesgratuits@fondationlejeune.org

Euthanasie : la Fondation Lejeune publie un Manuel pédagogique
Gratuit et accessible sur Internet
Source : zenit.org- Rédaction
PARIS, 20 juin 2014 (Zenit.org) – La Fondation Jérôme Lejeune publie un Manuel Euthanasie, rédigé par un comité d’experts, qui s’adresse aux jeunes, mais aussi aux éducateurs, formateurs, parents et professionnels de la santé.
Dans un communiqué, la Fondation souligne l’opportunité de ce manuel pédagogique, « dans une actualité chargée de débats sur la fin de vie : médiatisation de sorties de comas, annonce d’un projet de loi avant la fin de l’année, cas de Vincent Lambert, procès du Dr Bonnemaison… » Ce Manuel gratuit, accessible en ligne, a pour but « d’expliquer de façon claire les différentes questions posées par l’euthanasie ». Émaillé de citations, de témoignages, il est illustré par des dessins de Brunor.
Il se compose de 5 parties : la première pose les définitions des formes d’euthanasies qui existent. La deuxième partie, éthique, aborde les questions liées à la dignité de l’homme en fin de vie. La troisième approfondit le rôle de la médecine et la responsabilité du médecin. La quatrième partie précise le Droit, en évoquant l’actualité. Enfin, la dernière propose des solutions en développant la philosophie qui sous-tend les soins palliatifs.
La Fondation Lejeune avait déjà publié un Manuel Bioéthique des Jeunes et un Manuel Théorie du Genre et SVT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.