Fonds européens : « l’exception m.-p. »

Fonds européens : « l’exception midi-pyrénéenne »
Martin Malvy demande aux ministres de défendre « l’exception midi-pyrénéenne »
« Une injustice menace Midi-Pyrénées », a expliqué Philippe Martin, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, avec lesquels il signait aujourd’hui dans le Gers une convention pour le développement de la méthanisation en région.
« Il faut faire bouger les lignes sur les prochains programmes européens » a poursuivi Martin Malvy. « Midi-Pyrénées a été classée à tort dans les régions « en développement », en intégrant les bonnes performances de l’agglomération toulousaine. Mais les 7 autres départements sont en dessous du seuil qui devrait en faire une région « en transition ». Nous risquons de perdre plus de 30% de notre dotation pour les 6 ans qui viennent et de nous voir interdire l’usage des fonds dans certains secteurs, notamment en direction de l’agriculture et des PME. Cette exception midi-pyrénéenne doit être prise en compte. »
En réponse au président de Région, Philippe Martin a convenu que « la métropole occulte la réalité de cette région. Il faut faire la différence entre ce qui se passe à Toulouse et dans le reste de Midi-Pyrénées. Stéphane Le Foll et moi-même défendrons la région auprès des institutions européennes », a assuré le ministre.

Communiqué région

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *