Gaillac: le bonheur est dans le primeur

Gaillac : le bonheur  est dans le primeur

Ce fut une soirée comme on les aime,  entre tradition et émotion avec un avant-goût de Festival des Lanternes, dont la 2ème édition s’approche à grands pas. Certes, on comptait plus de quadras et quinquas que de trentenaires, mais le côté intergénérationnel préservé et le menu concocté par Coq en fête avec l’aide de la Confrérie de la dive bouteille ont donné à cette soirée de lancement du primeur une tonalité joyeuse qui sied à toute assemblée de vignerons.

L’accueil des partenaires

Les partenaires furent accueillis par Patrice Gausserand, maire de Gaillac, qui cita notamment la maison des Vins, l’Interprofession des Vins du Sud-Ouest section Gaillac- où Alain Cazottes remplace Pascal Tamalet, le Crédit Agricole, Coq en Fête, le traiteur Colombier, Raynaud photo, l’imprimerie Rhode, les services municipaux. Il rappela l’échéance prochaine du Festival des Lanternes du 1er décembre au 6 février avec les partenaires tels que le SDIS et les sapeurs-pompiers, Gîtes de France, les artisans de Zigong.

La table des jeunes

On n’aurait cure d’oublier les jeunes vignerons indépendants qui se sont retrouvés à une table animée : ils ont accueilli Gwendoline Camalet, la responsable communication de l’Interprofession ; on notait la présence de Séverin Blanc du domaine des Vergnades, Ludovic et Carole Plouzeau du domaine Mas del Riou, Lucy Rouquier du domaine de Mas de Vicary, Raphaël Lagasse du domaine des Grézels. La soirée se poursuivit sous les accents de l’orchestre Elixir et de ses girls avec sa revue légère froufroutée.

La Gailhagola  et le vin primeur

Puis vint le moment tant attendu de la mise en perce du tonneau de Primeur avec la chanson de la Gailhagola, repris de façon solennelle par le grand chancelier Henri Plageoles : « Salut Gaillac, salut aimable ville, j’aime ton vin qui me rend tout joyeux ». Un service impeccable et une amabilité à saluer par tous, n’est-ce pas Pierre Picon ?

Pierre-Jean Arnaud

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *