Gaillac: voeux 2019 éclairés

Gaillac : vitalité et dynamisme dans le sillage des Lanternes

Patrice Gausserand a profité de la lumière projetée par l’éclat non éteint du Festival des Lanternes pour prononcer ses vœux à l’adresse de la population gaillacoise. C’est donc dans l’espace VIP du parc Foucaud qu’avait lieu pour la 2e fois consécutive cette cérémonie de vœux. Le maire a mis l’accent sur la proximité qui préside aux relations entre ses administrés et lui  : que ce soit au travers des instances traditionnelles que sont le Conseil municipal, le conseil d’agglo et les différentes autres conseils ou commissions dont il est membre (comités de quartier, CCAS, Hôpital,…), ou au travers des rencontres informelles  avec les Gilets jaunes sur les ronds-points.  

Croissance démographique et des rénovations structurantes

11% de croissance démographique en 5 ans et consolidation de la 3ème place départementale derrière Albi et Castres  permettent à Gaillac de poursuivre une politique ambitieuse d’investissements et d’aménagements urbains: gare routière, pôle multimodal et nouvelle esplanade La Clavelle, aire de jeu du parc Foucaud et du square Pichery, boîtes à livres, skatepark, salle de spectacles le Balcon, sauvegarde de l’abbatiale Saint-Michel, réserves des musées,  Fontaine du Griffoul, réaménagement des quais st Jacques avec fin annoncée de la friche décennale du Cruchou.

Vie économique, culturelle et sociale

Le maire s’est félicité de l’implantation de 30 nouveaux commerces depuis janvier 2017 avec 33 emplois créés pour un taux de vacances des locaux commerciaux ramené de 15 à 11%, de la création du guichet vie sociale SimplyCité et  de l’ouverture d’un nouvel espace culture au 80 place d’Hautpoul contribuant à assurer plus de proximité et d’accessibilité aux services.

Projets annoncés : pôle de santé, Alphacan et ZAD

Le dossier de l’eau relèvera dès janvier 2020 de la compétence agglo. Un nouveau pôle santé (laboratoire d’analyses et centre d’imagerie) verra le jour sur l’emplacement de l’ancienne gendarmerie et la rénovation du centre hospitalier sera menée ( 10,5 M€). Côté espaces verts, le zéro phyto sera poursuivi et un programme de jardins familiaux partagés : 1,5 hectares de parcelles  au Mas de Rest disponibles au printemps. Le marché du vendredi libèrera la place d’Hautpoul et convergera vers la Libération et le Griffoul. Autres projets structurants : réhabilitation du quartier de Lentajou, implantation centre technique municipal sur le site d’Alphacan racheté par la ville, piste d’athlétisme, validation du PLU avec la zone de Roumagnac 2 destinée à accueillir des activités artisanales.  Le maire promet un geste fiscal avec le bonus dégagé par le Festival des Lanternes ; il conclut ses voeux : «  Les lumières de Gaillac ont auréolé cette fin d’année d’un esprit positif, familial, d’une envie de vivre ensemble.  Nous en sommes fiers, nous sommes fiers de Gaillac. »

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *