Graulhet: 10èmes rencontres de l’emploi

Forum emploi 17 oct 2013 009 Forum emploi 17 oct 2013 007 Forum emploi 17 oct 2013 005 Forum emploi 17 oct 2013 004 Forum emploi 17 oct 2013 002

Graulhet : rencontres de l’emploi  17 octobre 2013
Une participation en hausse
« 900 visiteurs soit le double de celui de l’an dernier pour environ 30 exposants ; le bilan de ces 10èmes rencontres de l’emploi est positif » pour Hamid Lamani, nouveau directeur de Pole Emploi de Graulhet. L’organisation de cette journée n’aurait pas été possible sans le concours des partenaires et institutionnels : MCEF de l’Ouest du Tarn, Région bureau territorial du Tarn, Mission locale Tarn sud, CIBC du Tarn, CIO de Gaillac, Cap Emploi Tarn, SAMETH 81, USAT : Union syndicale artisanale tarnaise, Conseil général du Tarn, ADEFA du Tarn, MJC de Graulhet, Agora régie de territoire, Maison familiale rurale, CCI, chambre des métiers et plus spécifiquement pour la création d’entreprises : AGATE, Initiatives tarnaises, Granilia, URSSAF Midi-Pyrénées, Point chance pour entreprises solidaires, Regate, Regabat, Boutique de gestion.
La palette des entreprises participantes
Parmi les entreprises et collectivités présentes sur le site, on pouvait trouver Pierre Fabre, groupe international qui emploie 11 000 personnes, à travers son entité Plantes et Industrie, Retis Solutions AFELEC, des transporteurs comme Teste, des institutionnels comme Tarn et Dadou ou la mairie de Lagrave, des entreprises d’intérim comme Oxygène, Synergie, Randstad, des enseignes de la distribution comme La Grande Récré, Costes Vert loisirs ou Aldi, des enseignes de restauration rapide comme Mac Donalds, des entreprises ou associations d’aide ou de services à la personne comme ADMR ou association Aide Familiale populaire, des entreprises du secteur énergétique comme Méthode Carrée ou Intedd Solar ou du secteur agricole comme Laser emploi 81. A ce tableau, il faut ajouter les représentants de La Défense (Armée de terre, Armée de l’air, Légion étrangère), la Police Nationale et la Gendarmerie.
Du côté des demandeurs d’emploi
Dans le vivier des candidats à l’emploi, on rencontre toutes les catégories confondues cadres et employés ou ouvriers, depuis les jeunes arrivant sur le marché du travail jusqu’aux seniors au passé professionnel bien rempli. En voici quelques exemples.
Un demandeur d’emploi de Saint-Sulpice : « En fait, je propose mes services à 9€ de l’heure pour tous types de travaux : espaces verts, peintures portail, murs et plafonds ».
Une personne des environs de Graulhet : « Je cherche un emploi de secrétaire comptable ou administrative. »
Bruno, habitant Gaillac, ancien directeur de concession automobile, ancien commercial : « Je recherche soit un poste de responsabilité soit dans le commercial, soit dans la gestion car j’ai déjà une expérience acquise dans ces deux domaines.
Du côté de l’offre : zoom sur quelques entreprises ou entités
Agora : La Régie de territoire de la ville de Graulhet : Fatima Selam, sa directrice, précise : « Nous n’avons pas de postes à pourvoir ; nous tournons avec les effectifs présents soit 35 emplois. Ce sont 35 contrats aidés, dans les domaines nettoyage, espaces verts, technicien de surface, aide ATSEM. Au cours de cette matinée, nous avons enregistré entre 40 à 50 visites ».
Bel aspect : Maison familiale rurale (MFR) : basée à proximité de Gaillac, Bel Aspect offre des possibilités de formation continue et de retour à l’emploi pour des spécialités aussi variées que Parcours diplômant ouvrier agricole vignes ou CAP Petite Enfance.
Retis solutions, entreprise de transport et distribution d’énergie : « Nous avons un effectif de 110 personnes et nous travaillons dans les secteurs de l’énergie et d’installation de relais, d’antennes pour les opérateurs mobiles, indique Nicolas Cathalau, originaire de Graulhet. Nous avons des marchés avec INEO, SNCF. Nous faisons du point à point. Retis qui a une implantation à Saint-Sulpice, est une entreprise familiale avec un effectif stable ; nous le complétons par des CDD pour des missions ponctuelles; en ce moment, nous recherchons un professionnel en habilitation électrique pour le montage des antennes 4G dans la région de Bordeaux ».

Méthode Carré, a acquis depuis 2008 après son passage à la pépinière d’entreprises de Graulhet, une notoriété de plus en plus forte en même temps que se diversifiait son offre de Bureau d’études. Olivier Carré a créé 2 entités : One To one, pour les particuliers et Carré Products, spécialisée dans l’éclairage solaire public. Guillaume Faure, responsable travaux, fait part des perspectives de développement de son entreprise : « Nous avons la chance de travailler dans un marché subventionné même si nos concurrents sont des poids lourds comme EDF ENR ou Fonroche. Nous avons l’intention de conserver notre cœur de métier qui est la fonction Bureau d’études et Maîtrise d’oeuvre, dans le secteur méthanisation et le photovoltaïque, tout en élargissant notre implantation géographique. Notre effectif actuel est de 10 employés, tous cadres, à une exception près pour le secrétariat ; nous avons aussi deux stagiaires. Actuellement, nous recherchons un électricien solaire pour la maintenance, car la surface de nos installations photovoltaïques s’accroît, passant de 6 à 10 hectares ; cela nécessite une supervision et une attention plus régulière. En outre, nous recherchons un dessinateur industriel, un commercial, un directeur de business unit ».
En conclusion
Le maire de Graulhet se félicitait de l’implantation sur Graulhet, d’une enseigne de restauration rapide avec des dizaines d’emplois, devant un parterre d’élus, de responsables publics et privés, dont Jean Taczuk, maire de Lisle sur Tarn et représentant la région, Pascal Néel, président de Tarn et Dadou, Jacques Valax, député du Tarn. Prenant la parole à son tour, le représentant de l’Etat, le sous-préfet Jean-Yves Chiaro, soulignait que l’emploi était la première préoccupation des autorités publiques ; le cap des 530 contrats aidés était dépassé pour atteindre actuellement les 580.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.