Graulhet: Conseil du 26 mai 2016

Graulhet 26 mai 2016 CM pt fr pauvres soleil coucht (8)

Graulhet :  Conseil municipal – les travaux 2015 ; les quitus et le rond-point « LIDL »

Les travaux et investissements réalisés en 2015

Parmi les opérations liées à l’habitat en 2015, la commune a mandaté dans le cadre de l’opération ANRU sur le quartier d’En Gach la somme de 290 900 € en investissement. De grosses réparations ont été effectuées dans les écoles de Graulhet pour un montant de 42 236.00 € en investissement et 45 453.05 € en régie :réfection groupes scolaires (Albertarié, Victor Hugo, En Gach, Crins,) ;  menuiseries et carrelage Ecole Albertarié ; store école Gambetta.  Eégalement, des travaux ont été réalisés dans divers bâtiments communaux pour un montant de 34 693.68€ en investissement et 126 533.64 € en régie : – Suite réhabilitation ateliers municipaux ;  réhabilitation bâtiment ancienne crèche Ribambelle Place Henri Mérou ; réhabilitation WC FAR ; réhabilitation WC Saint Pierre ; menuiserie Bâtiment Administratif – Place du Languedoc ; diagnostics Bâtiments, élaboration d’un agenda accessibilité. De même ont été réalisés des travaux ont été effectués dans les installations sportives pour un montant de 49 095.50 € en investissement et 65 489.51 € effectués en régie : chantier Salle de la Capelette ; réhabilitation Boulodrome ; mise aux normes électrique Local Escalade à Nabeillou ; mise aux normes préau stade Noël Pélissou ; réfection Salle de musculation Stade Noel Pélissou ; réfection éclairage Stade Noël Pélissou ; installation portes anti intrusion Piscine. En 2015, au titre de l’insertion sociale et professionnelle, la ville a financé les interventions sociales et de santé à hauteur de 495, 8 K€ dont 393 K€ au Centre Communal d’ Action Sociale.

Subventions 2015 aux associations : la commune  a attribué aux associations : au titre de la culture  64 420 € ; du sport :  219 575 €, de la jeunesse :  214 150 €, pour le Contrat Enfance Jeunesse : 375 000 €, pour le dispositif Contrat de Ville : 24 800 € et pour le contrat Culturel Local : 41 000 €.

Quitus à Themelia ( Ex SEM 81 ) pour la restructuration du groupe scolaire d’En Gach

La convention passée le 15 décembre 2009 entre la commune et la SEM 81 (dénommé aujourd’hui Thémélia) prévoyait l’extension et de la restructuration du groupe scolaire d’En Gach, pour un montant initial de  2 400 k€ ; le projet, révisé en septembre 2013 à  2777 k€ est mené de fin 2009 à fin 2013 ; au final 2015, les dépenses engagées sont de  3 287, 5 K€ TTC pour un payé de  3 275, 4 K€ TTC.

Quitus à Themelia (Ex SEM 81) pour l’opération Plaine de Millet

La commune de Graulhet, la Communauté de Communes et la SEM81 (aujourd’hui THEMELIA) ont signé la convention de mandat de maîtrise d’ouvrage pour l’étude et la réalisation d’aménagements urbains à Graulhet dans le cadre de l’opération Plaine de Millet. Ces aménagements ont consisté en la réalisation d’une crèche, d’un cinéma, d’une passerelle ainsi que des aménagements d’espaces extérieurs.

Aide à la création 2016 : Vu les critères définis, des subventions sont accordées pour 2016 à Circ’Hulon Création « STRAMPALATI » 2 500 € ; Sarl Nokill Création « L’envol » 2 500 € ; Association « Miss You » ; Création « Miss You » 1 000 €; Cirque « La Cabriole » Création « Sideshow Cabaret » 1 500 € ; total : 7 500,00 €

Subventions exceptionnelles : En fonctionnement pour : Comité jumelage Graulhet/Prien Réception des nageurs allemands 500 € ; Pétanque graulhétoise Championnat national de pétanque 500 € ; Association « Un geste pour un sourire » Course pédestre DADOU‘RUN 1 000 € : 25 juin ; Association « Traversées Africaines » Grande Rencontre du festival 300 € ; Association «Auto sport passion » Trophée 10 ans du rallye 60 € ; Association « La main à la pâte » Intervention dans les écoles pour colloque à l’école des mines 50 €, soit au total : 2 410 €. En investissement, 3500 € pour Omnisport, acquisition matériel pour l’accueil des personnes à mobilité réduite au  centre nautique.

Contrat de ville 2015-2020 – Programmation complémentaire 2016

Proposition d’une programmation complémentaire 2016 du Contrat de Ville 2015-2020,  dans le cadre de la répartition de l’enveloppe du commissariat général à l’égalité des territoires ; Commune de Graulhet Groupe « Etre femme à Graulhet » » : 2 000 € ; Commune « Parcours culturels de Graulhet jeunes » 2 785 €.

Convention de participation pour équipement public exceptionnel entre la ville de Graulhet et la société LIDL : un  rond-point en question

Afin de réaliser le transfert de sa surface commerciale située avenue Jules Ferry sur le boulevard Georges RAVARI, la société LIDL s’est portée acquéreuse de parcelles de terrain appartenant à la commune de Graulhet. Par délibération en date du 4 février 2016, la ville de Graulhet a approuvé la cession de ces parcelles au profit de la société LIDL. La réalisation de ce projet nécessite la création d’un rond-point sur le boulevard Georges RAVARI (RD 631A) afin de permettre le raccordement de la future surface commerciale à la RD 631A et assurer ainsi un accès sécurisé. Le coût de l’opération est estimé à 204 429€ HT (245 314€ TTC). D’autre part, la loi 85-729 du 18 juillet 1985 prévoit la possibilité du versement par un opérateur privé, d’une participation aux équipements publics exceptionnels. De par la situation et l’importance de la future surface commerciale LIDL, ce giratoire constitue un équipement public exceptionnel. La société LIDL accepte de participer à son financement à hauteur de 50 000€ HT (60 000€ TTC) du coût de l’opération. L’opposition a réagi en faisant savoir le commentaire suivant : « La délibération précise que l’implantation du nouveau LIDL  » nécessite » ce rond-point. Pourquoi ? Ni Leclerc, ni Intermarché, ni Netto ne disposent d’un rond-point qui leur soit dédié.  Cette décision municipale favorise LIDL vis à vis des autres commerces, ce qui est injustifié et contraire à l’éthique. La localisation de ce rond-point est trop  proche de celui de la route de Busque ce qui ne favorisera pas la circulation sur la rocade. Ce rond-point aurait du être installé au carrefour de La Bressole afin que les pompiers et les entreprises puissent l’utiliser et que ce carrefour qui est dangereux soit sécurisé ».

Vote du nouveau schéma départemental de coopération intercommunale et dissolution du syndicat intercommunal de la vallée du Dadou

Le Schéma départemental de coopération intercommunale du Tarn arrêté le 29 mars 2016 prévoyant la fusion des Communautés de communes de « Tarn et Dadou », du « Rabastinois », et de « Vère Grésigne – Pays Salvagnacois » a été adopté par le préfet du Tarn par un arrêté du 19 avril 2016. Le conseil a donc demandé aux élus présents de valider ce schéma que le préfet rendra définitif début 2017, en fixant le nom, le siège et les compétences de la communauté issue de la fusion. Le même Schéma départemental de coopération intercommunale du Tarn prévoit la dissolution de 25 syndicats, dont celle du Syndicat intercommunal de la Vallée du Dadou, dont l’objectif est la mise en oeuvre d’un programme cohérent de restauration, d’entretien et de vigilance des berges, sur le Dadou et ses affluents. Le Schéma prévoit la fusion du syndicat intercommunal de la Vallée du Dadou avec le SMIX Bassin de l’Agout. Les conseillers présents ont acté ces deux modifications de coopération territoriale.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *