Graulhet: Plaine du Millet

Congres des ma 049Congres des ma 046

Congres des ma 041Congres des ma 036

Congres des ma 035

Graulhet : inauguration de la plaine du Millet 19 octobre 2013

Le samedi 19 octobre a eu lieu l’inauguration de la crèche, de la passerelle et du cinéma de la plaine de Millet en présence Jean-Pierre Bel, président du Sénat, de Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées, de Josiane Chevalier, préfète du Tarn, Thierry Carcenac, président du Conseil général, de Jacques Valax, député du Tarn , Jean-Marc Pastor, sénateur du Tarn, Pascal Néel, président de Tarn et Dadou , Claude Fita, maire de Graulhet, des institutionnels et de nombreux élus locaux.
Un projet global de reconquête des berges du Dadou
Ce projet était en route depuis fin 2008 ; succédant à la ZPPAUP de la municipalité précédente, il a nécessité le concours financier des partenaires : Etat, région, département, communautés de communes, ville. La veille à la Médiathèque, certains Graulhétois avaient pu assister à une présentation du projet par les architectes Henri Serres et Frédéric Guibert du cabinet Alliage Epure. Selon ces derniers, « il a nécessité la participation de 10 bureaux d’études et bien sûr, la présence d’un coordonnateur OPC et d’un superviseur sécurité SPS pour piloter l’ensemble de la construction. »
Pour ce qui est de la crèche, la Ribambelle, les architectes ont voulu utiliser la position belvédère de cet emplacement. La crèche reçoit une écriture contemporaine : « Nous avons été fidèles aux idées majeures de reconquête des berges en créant un effet d’encorbellement avec la terrasse panoramique. La nuit, cela donne un effet de lanterne magique. La claustra assure l’été un rôle de protection solaire. » La chaufferie est reliée au réseau urbain de la ville, alors que la médiathèque est relié au Pré de Millet.
Quant à la passerelle , prévue initialement dans le prolongement de la rue de la Médiathèque chemin de la Geysse vers la rue de Touraine, le projet d’Alliage Epure l’a présentée à l’aplomb de l’avenue de Provence. Ses dimensions ont été revues : longueur de 190 à 140 m, hauteur du mât de 50 à 35m. Avec son mât-aiguille ancré dans un socle de 40 m3, la passerelle a été lancée, grâce notamment à un ingénieur spécialiste des structures tendues, Jacques Prat, tout en préservant sur la rive gauche les vestiges des bâtis de soutènement.

Le cinéma Vertigo avec son hall d’entrée et ses deux salles de 79 et 220 places, épouse la topographie du terrain. Il inclut dans sa construction beaucoup de préfabriqué dont les gradins, ainsi que des murs bilames réalisés par KP1. Sa lumière bleutée est du plus bel effet la nuit.

Ce qu’ils ont dit :
Claude Fita : « Je suis ravi de participer à l’inauguration de cette passerelle, en citant la phrase d’Isaac Newton :’ les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. ’ La passerelle est un moyen, pas un but. Nous amenons de la vie dans des espaces où il n’y en avait plus

Pascal Néel : « Arrêtons de consommer de l’espace inutilement mais utilisons-le intelligemment comme dans le projet mené sur la ville de Graulhet. »

Thierry Carcenac : « C’est la reconquête du territoire par une ville avec un projet qui dépasse les intérêts particuliers. Sur 21 entreprises, 18 graulhétoises ont travaillé à cet ensemble. Prochainement, la caserne du SDIS devrait occuper une friche industrielle. »

Jacques Valax : « C’est une image symbolique associant volonté, prospective et fierté. »

Martin Malvy : « Comme Graulhet, plusieurs villes ont souffert en Midi-Pyrénées : Carmaux, Decazeville, Lavelanet. Il n’y a pas de territoires perdus ; tout est dans l’espoir et dans la volonté. Comme à Sorèze, c’est la reconquête de la France par des citoyens associés aux projets des collectivités locales. »

Jean-Pierre Bel : « A partir de l’aventure humaine de la cité du cuir, il s’agit de faire rebondir un territoire en créant des activités et en se montrant attractifs. C’est ainsi que l’on prépare le redressement en promouvant un avenir pour notre jeunesse ».
Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.