La Norvège libre

St Sulpice expo P M Antoine 27 avril 2014  (7)

photo: Bernadette Soubirous à  l’église de St Sulpice (Tarn)

LA NORVEGE LIBRE !
« Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d’Arabie Saoudite, voulaient financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions d’euros. Légalement, ils en ont le droit; conformément à la loi norvégienne il est permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés religieuses, mais vu l’importance de ces sommes, le gouvernement doit approuver le financement. Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d’approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu’il serait « paradoxal et contre nature d’accepter le financement venant d’un pays qui n’accepte pas la liberté religieuse.»
Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré au journal VG : «Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n’approuve pas, mais nous avons profité de l’occasion pour ajouter que l’approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime « . »
Source Le Point : depeche AFP 8/11/2010-18h
« La Norvège a fait échouer un projet de mosquée à Tromsoe, au nord du pays, au dessus du Cercle polaire, en refusant de donner son aval à ses modalités de financement qui prévoyaient une contribution saoudienne, a annoncé lundi le gouvernement norvégien, invoquant l’absence de liberté religieuse en Arabie saoudite. « Ce serait paradoxal et peu naturel d’approuver le financement émanant d’un pays où la liberté religieuse n’existe pas », a déclaré à l’AFP la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ragnhild Imerslund.
Selon les médias norvégiens, la mosquée de Tromsoe devait être financée à hauteur de 20 millions de couronnes (2,5 millions d’euros) par l’homme d’affaires saoudien Hamad al-Gamas. Situé au-dessus du Cercle polaire, l’édifice aurait été la mosquée la plus septentrionale au monde, toujours selon les médias. « Le donateur a posé comme condition que les autorités norvégiennes approuvent le projet par écrit », a expliqué une responsable de la fondation religieuse Alnor, Sandra Maryam Moe. « En l’absence d’une telle approbation, il était naturel de suspendre le projet », a-t-elle dit à la radio-télévision publique NRK.Cette année, les autorités norvégiennes ont aussi refusé d’apporter leur aval à un autre projet de mosquée à Oslo pour les mêmes raisons.
La Norvège a officiellement expliqué sa démarche au gouvernement saoudien lors d’une visite du vice-ministre des Affaires étrangères, Espen Barth Eide, dans ce pays en octobre, a affirmé Mme Imersuld. Selon elles, les autorités saoudiennes en « ont pris note » et la coopération entre les deux pays est « extrêmement bonne ». »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.