Prévention de l’avortement

L’avortement est un problème de santé publique qui requiert une politique active de prévention. Cet Appel est adressé aux candidats et responsables politiques, en particulier MM. Fillon et Juppé.
Grégor Puppinck, Directeur de l’ECLJ
Signez et partagez l’Appel
Partager
Tweeter
Faire suivre

Appel à une politique de prévention de l’avortement

Pierre-Jean,

Le Centre européen pour le droit et la justice vient de publier « Droit et prévention de l’avortement en Europe« .

En comparant la situation dans les différents pays européens, nous avons constaté que certains pays sont parvenus à réduire très fortement le taux de recours à l’avortement, y compris auprès des jeunes.
L’Allemagne, par exemple, a réduit le recours à l’avortement de 20 % en 10 ans.

L’Italie plus encore est parvenue à réduire l’avortement de 50 %, alors que, en France, le taux d’avortement demeure très élevé, à plus de 200 000 avortements par an ; le double de ce qui est pratiqué en Allemagne, le double de ce qui est pratiqué en Italie ; et l’avortement continue d’augmenter auprès des jeunes.

Ce livre fait ce constat objectif. Plus encore il présente quels peuvent être, et quels sont les fondements d’une politique réelle de prévention de l’avortement en Europe.

Le droit européen et le droit international font obligation aux États de prévenir l’avortement.
Nous souhaitons par ce livre donner une fondation à la fois factuelle, juridique et politique pour mettre en œuvre une politique de prévention de l’avortement.

À cette fin, nous lançons un appel aux élus et aux responsables politiquespour qu’ils sortent de l’approche purement idéologique et dogmatique de l’avortement et s’engagent volontairement dans une démarche de prévention de l’avortement sous l’angle d’une politique de santé publique de prévention, en particulier auprès des jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *