Saverdun: Capella Auscitensis 17h

SAVERDUN (09) : dimanche 19 mars 2017 à 17:00 Eglise de SAVERDUN

CAPELLA AUSCITENSIS
Lamentations de Lobo et Répons de Victoria
Ensemble vocal Capella Auscitensis & Orgue en alternance
Jean-Paul Gipon direction de chœur / Emmanuel Schublin organiste titulaire
8e concert d’Orgue – Paroisse et Mairie de Saverdun
Participation libre aux frais

Lamentations de Lobo et Répons de Victoria

La musique écrite pour la période de la Semaine Sainte par les compositeurs de la Renaissance offre un catalogue d’une incroyable richesse. Parmi les œuvres les plus fréquemment représentées – Stabat Mater, Miserere, Hymne Vexilla Regis … – les répons et les leçons de ténèbres (aussi appelées Lamentations) occupent une place prépondérante. Chantées lors des offices de la nuit durant les trois jours du triduum sacré (Jeudi, vendredi et samedi Saints) ces textes ont été traités par tous les compositeurs de l’époque (Lassus – Palestrina – Ingegneri – Cardoso… pour ne citer que les plus célèbres). Mais c’est certainement Tomàs–Luis de VICTORIA qui a été le plus prolifique. Les six Répons chantés ce soir sont extraits d’un ouvrage monumental, les « Offices de la Semaine Sainte » (Officium hebdomadae Sanctae), paru en 1585, qui regroupe au total pas moins de 37 titres ! Chaque Répons, comme son nom l’indique, répond à une lecture (Leçon) dont le texte provient du Livre de l’ancien testament « Les Lamentations de Jérémie ».
Pour illustrer ce que sont ces « leçons » nous avons choisi de faire découvrir la seule Lamentation disponible, à l’heure actuelle, du compositeur Alonso LOBO. Il existe deux autres de ces Lamentations de Lobo mais les partitions ne sont pas encore restaurées.
La structure des Lamentations est immuable : une introduction annonce le titre (Des lamentations du prophète Jérémie) puis une succession de versets assez courts déroule le récit de l’exil du peuple Hébreux après la chute de Jérusalem. Chaque verset est précédé d’une lettre hébraique (Heth, Teth, Jod…), sorte d’enluminure vocale d’une rare expressivité qui servait à la numérotation des séquences. A la fin, un dernier verset exhorte Jérusalem à retourner vers le Seigneur son Dieu (Jerusalem convertere ad Dominum tuum).
Jean-Paul Gipon

CAPELLA AUSCITENSIS
Cantus 1 : Nora Genet, Hélène Gipon
Cantus 2 : Brigitte Lasbignes, Bénédicte Lièvre
Altus 1 : Marc Pontus
Altus 2 : Johanna Burkhalter, Anja Hamel
Tenore : Benoît Maitrinal, Dominique Rols, Roland Sousbies
Bassus : Pierre Camps, Christian Thibaut, François Velter
Direction : Jean-Paul Gipon

La Capella Auscitensis a été fondée en 2008. Elle se destine exclusivement aux polyphonies sacrées de la Renaissance. En résidence à Auch, elle rayonne, depuis sa création, bien au-delà des frontières du Gers (Drôme – Hérault – Hautes Pyrénées – Landes – Lot et Garonne – Tarn et Garonne..).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *