Spectacle La cantine les 3,5 et 7/11

la cantine  3 et 5 et 7 nov 2015

Cap découverte, Graulhet, Gaillac:  spectacle « la cantine »

source dossier de presse MJC 

Spectacle La cantine: Cette histoire est celle d’une société où toute matière à conflit a été éliminée : philosophie, arts, sexualité, propriété, richesse.
Dans le cadre du contrat de ville, les villes de Graulhet et de Gaillac, et la Communauté de Communes du Ségala Carmausin et Tarn et Dadou ont souhaité, en relation avec les équipes éducatives enseignantes et les associations d’éducation populaire, soutenir et accompagner les jeunes des territoires dans des activités de pratique culturelle. Cette démarche d’accès à la culture pour tous intègre une volonté d’impliquer également les jeunes les plus éloignés de ces pratiques. Si la culture est une dimension à part entière de la politique de la ville, ce n’est pas sans raison. En dépit des difficultés de chacun, elle donne une image positive des territoires, transforme le regard des habitants sur eux-mêmes. Seul le livre du règlement dicte la marche à suivre. Les générations se sont succédées dans cette ataraxie sociale jusqu’au jour où des jeunes gens ouvrent une cantine et y découvre un trésor abandonné depuis des siècles. Des livres ! Gilles Ramade inscrit là son troisième volet d’un tryptique d’opéras pour adolescents consacrés aux sociétés totalitaristes, aux manipulations et aux prises de pouvoir d’une minorité sur une majorité.
La Cantine est la peinture d’une dystopie, société contre-utopique. Un monde où tout est banalisé, régulé et où règne en maître le principe de précaution. Unicité de pensée, unicité alimentaire, unicité de conscience. La Cantine dénonce un monde où la pensée est réduite à un seul livre, une société sans chef où la règle l’a emporté sur l’intelligence. Un monde atrophié.
Le projet
Il s’agit d’intégrer 48 jeunes de 13 à 17 ans dans le montage d’une production d’une comédie musicale en faisant cohabiter musiciens, artistes professionnels et amateurs. Le choix du groupe de jeunes est fait en lien avec les établissements scolaires notamment avec des jeunes scolarisés des collèges et lycées de chacun des territoires, mais aussi avec le service jeunesse de la ville de Gaillac et les associations d’éducation populaire -MJC de Gaillac, MJC de Graulhet et l’AJC de Carmaux- La projet aborde les aspects éducatifs suivants :
– l’engagement des jeunes par l’exigence de l’implication dans le temps
– la production d’un spectacle avec plusieurs représentations
– les apprentissages techniques nécessaires
Ce projet se déroule sur un mois ; il intègre deux stages dont un en internat, durant lesquels les jeunes font l’apprentissage de la partition puis participent aux répétitions musicales, chorégraphiques et à la mise en scène. Au regard de l’histoire, aucun adulte ne sera présent sur scène.
Les représentations
mardi 3 novembre : Maison de la Musique de Cap Découverte -séance tout public à 20h30
jeudi 5 novembre : Forum de Graulhet : séance scolaire à 14h, séance tout public à 20h30
samedi 7 novembre : Salle de spectacle de Gaillac ; tout public à 20h30
Partenariat
la Cie Figaro & Co
le Syndicat Mixte pour l’Aménagement de la Découverte SMAD Cap Découverte
la Communauté de Communes du Carmausin Ségala et l’association AJC
les établissements d’enseignements du second degré de Carmaux
la Mairie, la MJC, le collège Louis Pasteur de Graulhet
la Mairie et la MJC de Gaillac
la Fédération Départementale des MJC du Tarn
le Conseil Départemental du Tarn
le Conseil Régional Midi-Pyrénées
le commissariat général à l’égalité des territoires
la Caisse d’Allocations Familiales du Tarn
action financée dans le cadre des contrats de ville
de Carmaux, Gaillac et Graulhet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *