Th.Carcenac: « je suis de bonne volonté »

Parc de Gourjade 30 mai 2013  (10)

th carcernac  8 sep 2014

Point-presse 8 septembre au Conseil général sur Sivens
« Je suis un homme de bonne volonté »- « Oui au dialogue mais pas sous pression »
« Je suis un homme de bonne volonté », c’est parce cette phrase qu’il a prononcé à deux reprises que Thierry Carcenac a voulu marquer les esprits en faisant suite aux événements violents qui ont agité le week-end, sur le site de Sivens. Il avait tenu à convier la presse ainsi qu’un certain nombre d’élus pour parler de cette escalade de la violence et faire le point sur la situation actuelle de Sivens, en répondant aux interpellations parfois très vives des adversaires du projet. En préambule, Thierry Carcenac indique que le déficit hydrique du département du Tarn sera en 2050 de 39 millions de m3, selon l’étude menée par l’agence Adour Garonne. Il donne réponse ensuite aux adversaires du projet.
Pourquoi une retenue ?
En premier lieu sur l’origine et le pourquoi une retenue d’eau à Sivens, il souligne que le projet a été validé par le préfet du Tarn et Garonne, qui gère la partie Tescou, en lien avec la commission de planification Adour Garonne. A Thérondel, une réserve d’eau a été créée en 2009 pour 900 000 m3. Pour Sivens, le volume est de 1,5 million de m3.
Coût du projet
En ce qui concerne le coût du projet, il est partagé entre Agence de bassin pour 50 %, Union européenne pour 30 %, Tarn et Garonne pour 10 % et Tarn pour 10%.
Violence et débat démocratique
La décision du Tribunal administratif de Toulouse qui rejetait le recours suspensif des opposants a été confirmée par le Conseil d’Etat, le 11 avril 2014. Un nouveau référé suspensif sur les mesures compensatoires a été déposé ; il sera examiné le 26 septembre 2014. 70 zones humides ont été créées dans le Tarn. « L’agriculture développée dans la vallée du Tescou n’est pas une agriculture intensive », affirme le président du conseil général ; « il y a de l’élevage, du maraîchage, du maïs ; deux coopératives reçoivent du soutien, dont une bio. L’exemple de la vallée de la Vère depuis 10 ans, fait l’unanimité avec notamment le retour des poissons ; la nature a repris ses droits après les travaux. Ce sera la même chose à Sivens ; la déforestation s’accompagne de replantation ». Dans une dernier appel, le président du Conseil général avertit : « Je suis prêt à débattre avec des personnes responsables sans être soumis à la pression. »
Maryline Lherm appelle à l’apaisement
Maryline Lherm, maire de Lisle-sur-Tarn et première concernée par les faits violents appelle à l’apaisement : « La sécurité des populations doit être préservée. Il faudra gérer tout ceci dans l’apaisement. Les agriculteurs et les autres riverains sont en situation de désarroi. »

 Pierre-Jean Arnaud

Une réflexion au sujet de « Th.Carcenac: « je suis de bonne volonté » »

  1. PLANCHETTE

    Bonjour,
    Les violences du week end? Ah bon, je n’ai vu aucune violence ce week end, pauvre petite bête que Ce Mr Carcenac qui se sent agressé…
    La violence est policière, la très très grande majorité des opposants est pacifique et ce n’est pas les quelques débordements au CG cette semaine qui me feront dire le contraire (oulalala, quelques tags, des papiers par terre et des pots de fleurs déplacés c’est sur que ce sont des violences inacceptables..)
    Par contre aucun mot, sur la violence inacceptable des forces de l’ordre….

    Quand le CG acceptera de respecter la LEGALITE, peut etre que le dialogue sera plus facile…. Au moins Mr Carcenac reconnait qu’au moins un recours suspensif va être etudié!! Chose qu’il contestait totalement il y a encore une semaine…
    Et pour continuer dans l’illégalité : où est le document autorisant le début du déboisement (voir code forestier), quand nous allons à la préfecture ou à la mairie de Lisle sur tarn aucune trace de ce document… Etonnant non? Où est la légalité?
    Quand des campements sont expulsés alors que les procédures légales d’expulsions ne sont même pas terminées : où est la légalité?
    Faire venir des ouvriers marocains d’espagne pour effectuer le déboisement dans des conditions qui ne respectent en aucuns cas la législation du travail : est ce cela la légalité?

    Bref, de plus en plus, les gens qui nous gouvernent sont au mieux des gens qui ne connaissent, ni ne respectent la loi, au pire sont des truands! (conflits d’intérêt à gogo dans ce dossier, tentative de passage en force de mr Carcenac pour être sur de se faire élire sénateur… (eh oui, beaucoup de « grands » électeurs sont membres de la FNSEA soutien du projet…))

    Ne vous étonnez pas après que la population n’ai plus aucune confiance dans la politique et aille chercher des réponses chez les extrémistes de tout poil.

    Jean Jaurès doit se retourner dans sa tombe à l’heure qu’il est !!! (violences policières, refus de dialogue, passage en force, illégalité de nos décideurs!, déni de démocratie)
    Honte à vous membres du PS, honte à vous membres du CG!

    Un citoyen outré par ce qu’il voit et entend depuis deux semaines…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *