Albi Cantepau: rencontre jeunes-police

 

 

Albi : la Police du Quotidien expliquée aux jeunes de Cantepau 

Une action terrain « Théatre forum » avait été conduite en octobre 2017 à la Maison de  Cantepau pour essayer de décrisper les liens entre jeunes du quartier et policiers. Grâce à l’apport de Nolwenn, intervenante de l’Ecole Citoyenne, cette scénarisation avait permis en interaction avec le public d’inventer des issues positives à des situations conflictuelles, comme le soulignait Séverine Daull-Maurel, agent de la politique de la ville à Cantepau. Faisant suite à cette action, Frédéric Becel, commandant de police nationale, recevait ce vendredi 27 avril, en l’Hôtel de police d’Albi, situé boulevard de Lattre de Tassigny, trois collégiens accompagnés de deux éducateurs ; il était assisté de  Frédéric Taillade, directeur de la police municipale. Après une invitation à se défaire des préjugés négatifs, un film sur les métiers de la police leur a été projeté. Il leur a été précisé qu’ils pouvaient être accueillis pendant leur 3ème pour un stage découverte d’une semaine. Les trois jeunes ont été ensuite invités à visiter les services pour entrer davantage « dans la peau d’un flic« ; tout a commencé par l’essayage de la tenue du policier en intervention sur la voie publique : arme à la ceinture (« jamais le doigt sur la détente d’une arme » ; « nous sommes des agents qui secourons et non qui blessons », précisa le major chargé de la présentation), gilet normal, gilet pare-balles, bâton, coudières, jambières, casque, bouclier, gilet pare-balles avec plaque de fer, fusil, bélier de 15 kg.

Un passage prégnant en garde à vue et à l’identité judiciaire

Avant la découverte de la moto, de la voiture radar et le goûter final, le moment le plus prégnant a été pour les jeunes le passage dans le local de garde à vue et dans le service de l’identité judiciaire. Annabelle, technicienne de la police scientifique et technique est chargée de la prise des empreintes digitales et  palmaires, (10 doigts, 4 doigts ensemble, « les empreintes se forment dès le 4e mois dans le ventre maternel »), mensurations, photos de face, de profil, de trois quarts, prise et test ADN.

Florent Farge : soyez les ambassadeurs pour les autres jeunes

En présence de Pierre-Marc Panazzio, directeur départemental de la sécurité publique, Le directeur de cabinet,  Florent Farge, a tenu au nom du préfet, à féliciter les acteurs de cette initiative de  rencontre police-jeunes, qui a vocation à perdurer, à se développer dans le cadre  de cette action conjuguée  police et politique de la ville : « Soyez des ambassadeurs pour les autres jeunes » a-t-il dit en s’adressant aux collégiens. En sa conclusion, Frédéric Becel a relevé que, même si les 6  mois écoulés depuis octobre ont freiné le dynamisme initial, cette initiative qui s’inscrit dans le grand projet de la Police du Quotidien, a débouché sur une rencontre concrète jeunes-police. C’est une belle opération qu’il appartiendra de poursuivre ; il s’agit de maintenir les liens et de les entretenir.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *