Albi: l’Office du Tourisme rue Mariès

Albi : 1ere ouverture au public de l’Office du Tourisme rue Mariès

Au cœur de la cité épiscopale, à deux pas du Palais de la Berbie et de la cathédrale Sainte-Cécile, le nouvel Office de Tourisme de la ville d’Albi a ouvert ses portes au public ce jeudi 26 avril, sous un très beau soleil printanier, en présence de Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi, Michel Franque, 1er adjoint, Jacqueline Matha, présidente et Stéphanie Tonon, nouvelle directrice.

Jacqueline Matha : Un vaisseau amiral qui s’ancre dans une triple identité

Présidente depuis six ans de l’Office du tourisme, Jacqueline Matha, insiste sur ce changement qui dépasse la simple relocalisation : « C’était à la fois un enjeu et un défi ; trop à l’étroit dans ses anciens locaux du Palais de la Berbie, le nouveau « vaisseau amiral » de l’Office de Tourisme gagne en visibilité et en surface. Installé à l’angle de la rue Mariès et de la place de la Pile, en face d’un célèbre confiseur, il devient lieu de passage obligé pour tout visiteur de la Cité épiscopale. 170 m2 sont ainsi ouverts au public avec 3 marqueurs identitaires : le granit du Sidobre, la coupole avec une reproduction d’une fresque de la voûte de la cathédrale Ste-Cécile et la brique rouge qui est un élément du décor incontournable de la construction albigeoise ».

Un office du tourisme numérique pour une clientèle double

Tout est pensé pour faciliter un confort visuel avec des écrans réversibles à très haute définition, visibles aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec 4 écrans à son directionnel. Dans ce haut lieu d’information numérique et papier, les 19 agents accueilleront à la fois les Albigeois et les autres visiteurs dont  30 % viennent de l’international (Chine, Canada, Espagne…). Dans sa boutique, des produits du terroir seront proposés : chocolats, Joaillerie, vin du Gaillacois. Ambassadeur n°1 de la ville d‘Albi, l’Office de Tourisme entend jouer son rôle de promotion territoriale et d’attractivité, dans une ville bénéficiant du double label UNESCO. Ce lieu en porte l’ambition et la nouvelle directrice, Stéphanie Tonon, tout en prenant ses marques, entend tout faire pour conforter et développer l’image positive dont jouit la ville d’Albi avec ses 1,2 millions de visiteurs par an.

Pierre-Jean Arnaud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *