Albi la rouge et le sillon bariolé du TdF

Tour de France 100e Albi 5 juillet 2013 037 Tour de France 100e Albi 5 juillet 2013 036 Tour de France 100e Albi 5 juillet 2013 018 Tour de France 100e Albi 5 juillet 2013 015

Tour de France la 100 eme à Albi sous la chaleur et dans la liesse
Le final d’une course maîtrisée : Peter Sagan heureux et bien devant
On promettait l’arrivée d’un costaud, d’un baroudeur dans cette 7ème étape Montpellier-Albi qui comptait pas moins de 4 cols, mais la stratégie d’usure et de sape menée par les Cannondale a fini par avoir eu raison de toutes les tentatives d’échappée dont la dernière partie au km 140, rejointe dans les 5 derniers kilomètres.
Succès donc pour Peter Sagan qui s’extirpe du piège de ses adversaires pour régler sur la ligne impérial tous ses adversaires dont le coriace second John Degenkolb ; le sprinter slovaque profite d’une solidarité exemplaire de ses équipiers de Cannondale et du décrochage systématique de ses principaux rivaux Kittel, Greipel et Cavendish. Les français Tony Gallopin, Arthur Vichot et Sylvain Chavanel pointent aux 7ème, 8ème et 10ème places. Au classement général, le sud-africain Daryl Impey garde le maillot jaune ; Peter Sagan conforte le port de sa tunique verte ; le maillot blanc du classement par points reste au polonais Michal Kwiatkowski, le français Blel Kadri revêt le maillot à pois tandis que le prix de la combativité échoit au luxembourgeois Jan Bakelants.
Les élus de la ville d’Albi : présents sur le terrain
Beaucoup de monde derrière les barrières dans cette avenue Albert Thomas pour assister à cette arrivée au terme de cette longue ligne droite qui attendait les coureurs après la descente de Denat et la traversée de la ville. Une arrivée au sprint peut apparaître frustrante pour les spectateurs dont certains attendent là depuis plusieurs heures sous un soleil brûlant ; heureusement pour certains, il y a les écrans retransmetteurs qui permettent de suivre l’évolution de la course et les péripéties du peloton. Dans les rangs des personnalités, des dizaines d’invités se pressent mêlés aux journalistes et aux photographes venus saisir un des moments furtifs de cette 100ème édition du Tour de France. Parmi elles, on remarque Michel Franques, le dynamique adjoint aux sports de la ville d ‘Albi ainsi que Stéphanie Guiraud-Chaumeil, ajointe au maire.
Pour la presse : un dossier appétissant
Toute une pléiade de VIP dans un va-et-vient incessant de techniciens, journalistes, photographes dans les abords du village d’arrivée. La ville d’Albi avait mis tout en œuvre pour accueillir en ses murs cette 7ème étape. Un dossier de presse très bien illustré et consistant pointait pour les journalistes les plus beaux monuments de la ville classée au patrimoine de l’Unesco : avec le trophée de la ville la plus sportive 2012 décerné par le journal l’Equipe, la reconnaissance de son ouverture à l’international, Albi s’affirme de plus en plus comme un pôle d’attractivité aux côtés de la métropole toulousaine, avec laquelle elle partage ce code couleur si prisé de la brique rouge. Le soleil présent sur la cité épiscopale rehaussait un peu plus l’éclat de cette brique foraine traversé par le sillon sympathique et bariolé du Tour de France et de sa caravane. Vendredi 5 juillet 2013 : un événement qui fera date dans l’histoire de la cité albigeoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.