Albi: Travaux berges du Tarn

Albi   tarn 30 juil 2011 031
Environnement-Albi: Travaux berges du Tarn

Poursuite des travaux de confortement et de réhabilitation des berges du Tarn: secteur du Bondidou

Communiqué de presse ville Albi 16 juillet 2015

A la suite d’une étude géotechnique, qui avait pour objectif de déterminer les zones d’instabilité des berges sur la rive gauche du Tarn, la Ville d’Albi a entrepris un programme de travaux sur les berges du Tarn.
La première tranche de travaux de protection des berges, qui s’est déroulée en 2012, a concerné la partie située le long de la rue de Gardès.
La seconde phase des travaux, qui a démarré le début juillet, concerne le secteur dit du Bondidou situé entre les anciens abattoirs et le palais de la Berbie.
Ce secteur présente un linéaire total de 200 mètres.
Sur cette partie les berges connaissent plusieurs zones d’instabilités dues à une érosion régressive sous l’effet de glissements, d’arrachements ponctuels et de ravinements.
Ces désordres ont pour principale conséquence de diminue,r de manière significative, la largeur du chemin situé en sommet des berges appartenant à l’Echapppée Verte.
Les travaux réalisés par la Ville d’Albi ont pour objectif :
de créer un ouvrage de protection des berges contre l’érosion régressive générée par la rivière Tarn jusqu’au niveau du chemin , ce qui correspond au niveau atteint par la rivière pour les crues quinquennales, de redonner à cette partie de l’Echappée Verte sa largeur initiale afin de sécuriser la circulation piétonne, de retrouver un linéaire de berges qui permette d’assurer un écoulement naturel du Tarn , ce linéaire réduira le risque de désordres en amont comme en aval.

En concertation avec l’Architecte des Bâtiments de France la solution retenue pour stabiliser les berges du secteur du Bondidou a été la suivante:
en partie inférieure des talus: confortement des talus en enrochements. Les blocs seront en calcaire d’une couleur se rapprochant de l’ocre . Ils proviennent d’une carrière de Viane.
en partie supérieure des talus: installation de caissons bois comblés par de la terre végétale, le chemin des berges sera reprofilé.
Coût total des travaux 372 000 euros TTC.
Ce chantier, qui a débuté début juillet, devrait durer 3 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *