Région: L’Etat soutient l’occitan

logoRegionMP

OCCITANL’Etat, nouveau membre de l’Office Public de la Langue Occitane, aux côtés de Midi-Pyrénées et Aquitaine

Communiqué Hôtel de Région, le 21 juillet 2015

En juin 2014, les Régions Midi-Pyrénées et Aquitaine avaient adopté la convention constitutive de l’Office Public de la Langue Occitane (OPLO), Groupement d’Intérêt Public voué au développement de la transmission et de l’usage de l’occitan.
L’État, sollicité pour participer à ce Groupement, a fait part à Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées ainsi qu’à Alain Rousset, son homologue d’Aquitaine, de sa volonté d’être associé à la démarche dans un courrier en date du 3 juin dernier, co-signé de la ministre de la Culture et de la Communication et de la ministre de l’Education Nationale.
Ainsi, les élus régionaux, sous la présidence de Martin Malvy, ont approuvé lors de la commission permanente du 9 juillet, la nouvelle convention constitutive de l’Office Public de la Langue Occitane qui compte désormais 3 membres : la Région Midi-Pyrénées, la Région Aquitaine et l’Etat.
L’objectif de l’OPLO est d’assurer, sur son aire géographique, la sauvegarde et le développement de la langue occitane.
Par ailleurs, Martin Malvy vient de recevoir formellement la confirmation par courrier que le président de la République, François Hollande, a chargé la ministre de la Justice de préparer un projet un projet de loi constitutionnelle pour permettre la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.
La Région Midi-Pyrénées soutient le développement et la transmission de la langue et de la culture occitanes à travers son Schéma régional de développement de l’occitan, renouvelé récemment pour la période 2015-2020.
L’un de ses axes prioritaires est de renforcer les politiques partenariales à la fois sur le territoire de Midi-Pyrénées, mais aussi à l’échelle inter et eurorégionale à travers notamment cet Office Public de la Langue Occitane et le prolongement de l’Amassada, Conseil de Développement de l’Occitan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *