Gaillac: ville durable

Gaillac : « Gaillac, ville durable »,

Un projet à partager avec les habitants : non à l’écologie punitive

C’est entouré de deux de ses adjointes que Patrice Gausserand, maire, a présenté le projet « Gaillac, ville durable », salle des délibérations de l’Hôtel de Ville :  Marie Montels, adjointe au développement durable et à la transition écologique et Claire Villeneuve, adjointe à la démocratie participative et à la vie des quartiers. Il ne s’agit pas de s’engager dans une démarche d’écologie directive et punitive comme le font certains mais de coconstruire avec la participation des habitants un projet qui engage la vie quotidienne. Des exemples ont été donnés : Faut-il maintenir l’éclairage public entre 0h et 6h du matin, certaines villes se sont engagées à le supprimer- ? Sur le plan vélo et l’utilisation des voies de circulation, comment organiser le partage de la voirie : rue Joseph Rigal ; faut-il passer en zone 20 ? Stationnement des voitures : faut-t-il le rendre payant comme à Cahors ou à Figeac ? Produits locaux : faut-il poursuivre avec le marché couvert ?

Des étapes à construire pour la décennie : un livre vert en septembre 2021

Ce projet « Gaillac, ville durable » comportera plusieurs étapes. Il s’agit dans un premier temps d’organiser une phase consultative et de faire remonter l’expression des habitants. Cette phase de consultation comportera des rencontres publiques en physique et passera aussi par des séances de dialogue avec l’outil Zoom ; des sondages numériques seront effectués sur des sites dédiés. Un portail citoyen sera développé. Le projet englobera les IC, initiatives citoyennes, Des précisions sur cette démarche seront diffusées dans les prochaines semaines. Le tout doit aboutir à la production d’un livre vert en septembre 2021.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *