Graulhet: C’est la mobymania!

Graulhet :  La mobylette en jette à la Bousquetarié

Avec 50 exposants et artisans, la fête de la mobylette a fait son retour dans le parc de la Bousquetarié ; Glenn Talbot avait invité tous les fans du 50 cm3 à se retrouver dans l’enceinte de ce parc  nature qui offre une grande possibilité de déploiement pour les stands et les activités diverses. Certains sont venus du pays catalan ; ce sont les membres passionnés du Mobeur catalan qui ont réalisé une vidéo postée sur youtube ; on y voit le parcours à travers la campagne graulhétoise, Saint-Julien du Puy, Lautrec etc. https://www.youtube.com/watch?v=ZE3c5mUZVvc&feature=youtu.be

Un concours d’élégance

22 mobylettes ou assimilées ont ainsi été présentées aux aficionados, tous passionnés par les deux roues à moteurs. Dans ce genre de concours, vous avez en général deux types de passionnés : les conservateurs et les inventeurs. La première catégorie s’efforce de rendre à ces machines leur lustre d’antan en retrouvant les pièces d’origine et en laissant les machines «  dans leur jus », privilégiant le côté vintage. La 2ème catégorie, les inventeurs, déploient des trésors d’imagination et d’inventivité pour donner un second souffle à leurs machines. Certains parmi eux  modifient leurs mobylettes  pour en faire de véritables petits bolides, des bêtes de course ; d’autres privilégient le « tuning », l’habillage du 50 cm3 et donnent ainsi à celui-ci un côté kitsch ou élégant pour épater la galerie. A l’applaudimètre, c’est finalement Gilles, ancien ébéniste du faubourg st Antoine à Paris, descendu sur Cajarc (46) qui l’emporte ; sa mobylette, achetée avec sa première paye en 1964, roule toujours avec la complicité de son fils Jérôme, converti à la mobymania.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *