La Madeleine retrouve son clocher

Albi : la Madeleine va retrouver son clocher

Bâtiment emblématique de la rive droite, l’église de la Madeleine va retrouver son clocher après des travaux qui visent à redonner à cet édifice sa juste place sur la rive droite du Tarn.

Philippe Bonnecarrère : un triple regard sur la rive droite

« Du haut de ses 3 édifices religieux, chemin de ronde de la cathédrale Ste Cécile, Albi offre plusieurs points de vue remarquables », explique Philippe Bonnecarrère, en recevant les journalistes pour un point sur les travaux sur le patrimoine. « Il y a d’abord la vue imprenable depuis le chemin de ronde de la cathédrale sainte-Cécile, puis celle du clocher de guet de la basilique Saint-Salvi.  Ici à la Madeleine, il nous faudra prendre l’ascenseur car l’itinéraire par l’intérieur du clocher est assez compliqué ».  Il invite alors ses auditeurs à un triple regard sur les aménagements urbains qui ont touché la rive droite, le quartier et enfin l’église de la Madeleine : «  Les travaux menés sur cette rive droite visent à assurer une gestion équilibrée de la ville : chantier de Pratgraussals, salle des fêtes, restructuration du quartier de Cantepau avec le dernier ANRU, le travail sur Pélissier. Le 2ème regard porte sur les alentours de la Madeleine elle-même : Pratgraussals, square de la Motte, rue de la Madeleine, le parking de la caserne Teyssier avec un programme de logement pour personnes  handicapées. Avec ces derniers aménagements, on passe d’une église enfermée sur elle-même à une église ouverte sur le quartier, qui s’insère dans la continuité de la ville. Le 3e regard porte sur l’église de la Madeleine. Elle fait partie des 4 églises, avec la Drèche, St Joseph, Saint-Salvi qui sont propriété de la ville d‘Albi, la cathédrale relevant de l’Etat. Le travail sur le bâti religieux est réalisé de façon régulière avec Marie-Eve Cortes en charge du patrimoine, Pierre Berthelier architecte et Louis Barret, adjoint chargé des travaux de la ville d’Albi. Nous sortons de 15 ans de travaux lourds à Saint-Salvi avec fondations de la tour clocher romane ; après l’Ecce Homo, le buffet d’orgue, il reste l’orgue dont la restauration est prise en charge par la ville d’Albi et par l’association Moucherel pour 2018 ; restent deux projets: l’étude sur la crypte qui est altérée et la chapelle Saint Louis pour réinstaller la Lamentation de Saint Salvi, tableau qui vient d’être restauré ».

Marie-Eve Cortès : une approche raisonnée

Marie-Eve Cortes présente ensuite le programme de rénovation de l’église de la Madeleine : « Après l’extérieur, la réfection de tout ce qui est couverture,  des allées et bas côtés, ont été restaurés les vitraux de Louis Victor Gesta qui avaient été pulvérisés par la grêle ; l’opération a été réalisée par le cabinet du maître-verrier toulousain Jean Dominique Fleury. La façade a été reprise et subi une purge. Quant au clocher, il s’agit de remplacer tous les éléments exposés aux intempéries (zinguerie, balustrade) en assurant la sécurité des piétons se déplaçant aux abords de l’église et des personnels intervenant sur le clocher.  De même, des travaux sont menés à l’intérieur pour assurer le remplacement des éléments en bois des planchers, du soutien des cloches. »

Beaucoup de verdure dans la cité albigeoise

Faisant suite aux chantiers ponctuels de restauration et d’aménagement, Croix du parvis,  allées et espaces végétalisés, le projet de la Madeleine redonne du cachet à ce quartier. L’on retrouve à proximité, le cloître des Capucins rendu à un usage privé. L’église de la Madeleine construite de 1848 à 1851, n’est pas classée monument historique ; s’inspirant de l’église de la Madeleine à Paris, elle contient pourtant des éléments de décoration  intéressants dont les peintures d’Alexandre Denuelle. Par contre, le grand orgue Puget avec son buffet à deux corps  est lui classé Monument historique.  « Le clocher de la Madeleine fait émotion ; il est un point de repère dans notre ville » dixit Louis Barret qui apprécie du haut du clocher la vue à 360° et la verdure omniprésente dans la cité albigeoise.

Pierre-Jean Arnaud

http://albi.catholique.fr/liturgie-art-et-culture/patrimoine/eglises-du-tarn/albi-eglise-sainte-madeleine/

Église de la Madeleine – Mise en valeur du patrimoine -restauration du clocher (communiqué presse)

Dans le cadre de sa politique de mise en valeur du patrimoine, la Ville d’Albi réalise un programme pluriannuel de travaux de restauration sur les monuments historiques. C’est dans ce cadre que la Ville a engagé une programmation de travaux sur l’église de la Madeleine. En 2017 les travaux portent sur le clocher. Il s’agit dune campagne d’entretien visant:

– à sécuriser des éléments de maçonnerie qui menacent de tomber sur les voies piétonnes,

– à remplacer ou renforcer des éléments participant à la stabilité de la construction,

– à assurer la sécurité des personnels intervenant dans le clocher.

Ces travaux sont effectués par deux entreprises spécialisées dans la rénovation de monuments anciens.

Descriptif des travaux

en façade du clocher: des travaux de maçonnerie avec notamment la purge des éléments instables, des réparations et remplacement d’éléments structurels (corbeaux, appuis, balustres), des travaux d’étanchéité et de zinguerie, la réparation d’abat sons, et la protection de l’ensemble des éléments bois.

à l’intérieur du clocher: des travaux de menuiserie dédiés à la mise en sécurité des accès, avec le remplacement de pièces en bois dégradées sur les planchers et les escaliers, la réparation de garde-corps et la pose d’une échelle à crinoline. Des dispositifs anti pigeons sont aussi renforcés et complétés. Débutés mi mars ces travaux devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’avril.

Montant global des travaux: 88 000€TTC

Travaux réalisés depuis 2010 sur l’église de la Madeleine

– 2010 rénovation des vitraux de la façade ouest suite à l’orage de grêle de fin 2007 (217 000 € TTC),

– 2011 liaison para-tonnerre (7 500 € TTC),

– 2012 travaux de couverture du bas coté ouest (75 000 € TTC),

– 2013 travaux de zinguerie (25 000 € TTC),

– 2014 travaux de couverture de la nef (85 000 € TTC), travaux sur chaufferie gaz (9 500 € TTC), branchement sur le réseau d’assainissement (9 000 € TTC),

– 2014/ 2015 aménagement des abords de l’église (441 000€TTC),

– 2015 travaux de couverture du bas coté est (38 000€TTC),

– 2016 travaux de rafraîchissement des deux chapelles latérales au narthex (12 000€TTC).

En 2017 seront également réalisées la rénovation des revêtements muraux d’une chapelle et la rénovation du monument au mort 14/18 situé dans cette chapelle (10 000€TTC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *