La Région soutient l’économie tarnaise

logoMidiPYR_carre_quadri-eeec0-a0161

La Région soutient l’économie tarnaise

Communiqué Région Midi-Pyrénées du 29 avril 2015

Depuis 2008, 267 contrats d’appui ont été signés entre la Région et des entreprises du département pour un total de 23 ,2 M€. La Région a également soutenu le secteur de l’artisanat, du commerce et des services à hauteur de 637 000€ pour 27 opérations.
Parmi les exemples récents, qui comme Gillet ont bénéficié d’une aide régionale, on retrouve :
L’implantation de l’entreprise SURPLUS Auto à Gaillac, avec 450 000€; l’aide à l’établissement TAIMA, à Aiguefonde, fabricant de peinture soutenu à hauteur de 52 000€; les ateliers FANTASTIC’Art, à Mazamet, avec une aide de 26 000€

La Région soutient l’économie sociale et solidaire
La Région Midi-Pyrénées déploie depuis plusieurs années de nombreux dispositifs en faveur de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) : elle y a consacré une enveloppe globale de 15 M € depuis 2001.

De nombreux dispositifs sont ainsi déployés dans toute la région :

· L’aide à la création d’entreprise :
– l’accompagnement à la création d’entreprise via le réseau Boutiques de Gestion :
400 accompagnements financés,
– et le dispositif de soutien aux coopératives d’activités et d’emploi et aux couveuses d’entreprises, pour accompagner des entrepreneurs-salariés et des personnes en Contrat d’Appui au Projet d’Entreprise (C.A.P.E) : 582 accompagnements financés.

· L’appui aux outils financiers solidaires avec notamment :
– la subvention régionale d’aide à la création d’activité, pour les créateurs d’entreprises n’ayant pas accès à des soutiens financiers bancaires classiques : 237 primes de 1 500 € accordées en 2013,
– le soutien en fonctionnement de Midi-Pyrénées Actives pour l’accompagnement financier de TPE et de structures de l’ESS : 112 000€,
– l’expertise financière de projet dans le cadre d’une garantie d’emprunt permettant de solliciter des cofinancements (dispositif France Active Garantie Midi-Pyrénées) : réabondement de 20 000€ en 2013,
– le soutien financier pour les entreprises à caractère solidaire sous forme de prêts participatifs, au titre de «Midi-Pyrénées Développement Solidaire»,
– le dispositif « Midi-Pyrénées Développement Solidaire – Coopératives » créé en septembre 2010 et destiné aux coopératives : réabondement de 20 000€ en 2013,
– le soutien financier à travers la société coopérative d’intérêt collectif Initiatives pour une économie solidaire.

· L’aide au conseil pour des initiatives collectives en ESS, mise en œuvre depuis octobre 2012, pour favoriser la création d’initiatives collectives ou le développement d’activités solidaires pérennes en priorité dans les territoires ruraux et les filières définies par le SRDE (agroalimentaire, artisanat, éco activités et tourisme) : 30 000€ d’aide en 2013 et 62 000€ en 2014.

Zoom sur … Catalis, incubateur d’innovation sociale
Initié par la Région Midi-Pyrénées et lancé au printemps 2014 par l’URSCOP Midi-Pyrénées, l’incubateur régional d’innovation sociale Catalis a connu un démarrage plus que prometteur.
Véritable outil au service de l’émergence, du développement et de la promotion des projets d’innovation sociale, et soutenu par la Région Midi-Pyrénées et la Caisse des Dépôts, Catalis a su très rapidement mobiliser tout un réseau de partenaires et s’inscrire comme un dispositif clé du développement économique et territorial de la Région.
Lors de son premier appel à candidatures, Catalis avait en effet reçu près de 70 dossiers sur l’ensemble de la région, et en avait retenu 11.
Fort de ce succès, les partenaires de Catalis ont lancé fin 2014 un second appel à candidature. Sur 40 projets déposés, 16 dossiers ont été retenus et profitent d’un accompagnement personnalisé, d’une dynamique collective et d’une connexion avec le réseau régional d’innovation et de développement économique.

L’ESS en Midi-Pyrénées représente :
– 12 000 établissements employeurs,
– 113 000 salariés,
– 14,3 % de l’emploi régional privé,
– 2,7 milliards d’euros de salaires bruts,
– Une progression annuelle moyenne de 16,6 % du nombre de salariés entre 2003 et 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *