Monestiès: visite avec torches électriques

Monestiès :  visite du  village médiéval à la lueur des torches électriques

Traversé par la rivière Cérou,  Monestiès est un village attachant qui dévoile sa beauté cachée lorsqu’on y accède après avoir traversé un paysage vallonné et verdoyant. Ce vendredi 7 avril, après un buffet généreusement offert par la mairie, les habitants et les participants à la table-ronde sur l’éclairage public (cf. article), ont arpenté la nuit venue, à la lueur des lampes électriques, les rues de Monestiès, classé depuis 2001 parmi les plus beaux villages de France. Ils ont appris que la 1ère mention écrite du village remonte à 936 et les origines du nom évoquent la présence d’un  monastère à proximité. Après 1229, «  le village passe aux mains des évêques d’Albi qui en confient la protection à des co-seigneurs ». Monestiès n’est pas une bastide quadrangulaire qui se développe autour de la place, mais  un village qui se bâtit de façon concentrique autour de l’église. Un petit hôpital voit le jour hors les murs pour accueillir les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle ; en 1550, une nouvelle église se construit pour accompagner le développement du village dont ses maisons à colombage témoignant de l’activité marchande avec le commerce du chanvre ; on y dénombre jusqu’à 23 commerçants et 13 foires par an. La visite a permis de découvrir la fontaine du Griffoul, la tour des impôts « La directe », les lices, rues correspondant au tracé des anciens remparts  et le pont de Landèze.

Pierre-Jean Arnaud

N’oubliez pas de découvrir les tableaux du musée Bajen Véga, et d’admirer le groupe statuaire du château de Combefa « La mise au Tombeau », joyau de la cité. Voir site : http://www.tourisme-monesties.fr/La-chapelle-Saint-Jacques.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *