Préfet: petit déjeuner presse ce18/01

P1790765

Le préfet du Tarn au petit-déjeuner de presse du lundi  18 janvier

Le préfet du Tarn Thierry Gentilhomme avait convié ce lundi 18 janvier 2016, la presse pour un petit-déjeuner sur l’actualité du département. Il a ainsi évoqué quatre sujets prioritaires allant de la sécurité à l’activité économique en passant par le dossier Sivens et la réforme territoriale de l’intercommunalité.

La sécurité civile et routière

Le plan Vigipirate renforcé activé depuis janvier 2015, conduit les tous les responsables à rester sur leurs gardes. Dans le cadre de l’état d’urgence,  43 perquisitions ont été menées mobilisant plus de 500 gendarmes et policiers ; le but visé est de renforcer la prévention de la radicalisation. Le préfet n’a pas souhaité répondre à une question concernant le nombre de personnes fichées S. Pour la sécurité routière, si le bilan 2016 fait apparaître une amélioration sur le nombre des tués, 34 contre 36 ; on n’a pas retrouvé le niveau de 2014 qui était de 24. Là aussi, la politique de prévention sur la  vitesse est à continuer avec notamment la mise en double sens de 10 radars à l’automne 2015.

Le dossier Sivens

Le dossier Sivens repart avec l’objectif qui est de pourvoir aux besoins en eau des parties concernées et notamment des agriculteurs. Le processus à deux voix repart avec une 1ère réunion avec le préfet de Tarn-et-Garonne les 26 et 27 janvier prochains ; le souci du préfet est de garantir l’expression de tous les intéressés avec un comité de pilotage qui trace la feuille de route.

 La réforme territoriale

Le projet de réforme territoriale est entré dans une phase active puisque le Schéma d’EPCI proposé par le préfet a fait l’objet d’une approbation par la moitié des communes. Restent quelques points à traiter : « il faut laisser mûrir les dossiers », recommande le préfet. En tout état de cause, les choses vont aller vite. La prochaine réunion de la CDCI est  prévue le 21 mars prochain. Le schéma définitif sera figé au plus tard le 30 juin 2016 pour une entrée en vigueur effective en début 2017.

L’emploi et l’activité économique

Pour le préfet, beaucoup d’indicateurs économiques sont au feu vert : prix du pétrole au plus bas, taux d’intérêt très avantageux. Cette conjoncture favorable devrait pour le préfet inciter les acteurs économiques à une confiance retrouvée pour investir et embaucher, suivant en cela les préconisations du plan national d’emploi et formation présenté ce jour par le Président de la République. Même si le taux de chômage a régressé passant de 11,1% à 10,9%, soit en-dessous de la moyenne régionale redéfinie, il reste encore préoccupant.

Questions diverses :

L’autoroute Castres-Toulouse : la gestion du dossier suit son cours ; une réunion a lieu début février. mais le préfet n’accepte pas le terme d’inertie des pouvoirs publics dans ce dossier complexe. La compétence des routes relève de la DIRSO ; direction des routes du Sud-Ouest.

Les Portes du Tarn : il faut régler la question d’intercommunalité mais la balle est aussi dans le camp de la Haute-Garonne. La prochaine réunion est prévue bientôt. « On va trouver des solutions », assure le préfet.

Aire des gens du voyage Castres : « Les tribunaux judiciaires interviennent dès qu’il y a atteinte à une propriété privée ou une personne privée. Pour ma part, j’ai  demandé l’intervention d’une ½ compagnie de CRS », précise le préfet pour répondre à une question sur le sujet.

Pierre-Jean Arnaud- 18 janvier  2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *