Soudan: une mère de 27 ans condamnée

fleurs en beaute aux Deux Pins 1er et 2 mai 2014 017 illust une mere soudanaise

Une mère soudanaise de 27 ans condamnée à mort pour apostasie

Source Anne-Laure Frémont, le Figaro

 » La Soudanaise de 27 ans, enceinte de 8 mois, a également été condamnée à 100 coups de fouet pour «adultère» pour avoir épousé un chrétien.

 «Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi mais vous avez insisté pour ne pas revenir vers l’islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison». La sentence, prononcée par le juge Abbas Mohammed, est tombé ce jeudi dans un tribunal de Khartoum: Meriam Yahia Ibrahim Ishag, une jeune chrétienne de 27 ans, a été condamnée à la peine capitale pour apostasie. Cette Soudanaise, enceinte de 8 mois, risque de payer de sa vie son refus d’abandonner la religion chrétienne afin d’embrasser l’islam.

La charia, en vigueur au Soudan depuis 1983, interdit les conversions sous peine de mort. Pourtant, Meriam Yahia Ibrahim Ishag ne cesse de le clamer: «Je suis chrétienne et je n’ai jamais fait acte d’apostasie». Comme l’explique au Figaro Marie-Claude Gendron, coordinatrice Soudan pour Amnesty International France, la jeune femme a été élevée dans la foi chrétienne orthodoxe, la religion de sa mère, car son père, musulman, était absent pendant son enfance.

Dénoncée par un membre de sa famille, elle s’est fait arrêter en août dernier pour s’être mariée avec un chrétien du Sud-Soudan. Or tout mariage entre une musulmane (qu’elle dément être) et un chrétien est considéré comme un adultère; un crime pour lequel elle a également été condamnée ce jeudi à 100 coups de fouet. Ce n’est qu’en février dernier que le tribunal l’a aussi accusée d’apostasie. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.