Tarn: Convention SDIS-Département

Tarn :  Le SDIS intervient à 80% pour les secours à la personne

Christophe Ramond a signé avec le président du CA du SDIS, Michel Benoît, une convention triennale département-SDIS pour les 3 ans à venir, de 2020 à 2022.  Miche Benoît indique les axes majeurs de cette convention : meilleure organisation territoriale pour assurer une meilleure réponse dans les délais, une augmentation de la professionnalisation du corps des sapeurs-pompiers avec la création de 18 postes de sapeurs-pompiers professionnels sur les trois ans, une prise en compte équitable des heures de garde en passant progressivement des 24h-12h aux 12h, payées 12 heures. De plus, il est demandé par la profession la réévaluation du taux de la prime de feu de 19 à 25% (comme annoncée par le Ministre de l’Intérieur le 28 janvier dernier-NDLR). Une réévaluation qui se traduirait par un surcoût de 380 k€ pour le département, à compenser par l’Etat. Il s’y rajoute une volonté de maîtriser les coûts avec une légère diminution des investissements sauf en ce qui concerne les centres à construire. Cet avenant se traduit par un effort financier de 300 k€ pour le département, 100 par an.

Le centre de Mazamet inauguré en 2021

Christophe Ramond remercie Michel Benoît pour son dévouement dans cette convention qui met en exergue un beau partenariat du département avec le SDIS sans négliger les enjeux financiers.  Après avoir félicité le colonel Christophe Dulaud, directeur du SDIS, Christophe Ramond rappelle la nécessité d’une bonne organisation d’hommes et de femmes disponibles 24h sur 24, une formation adaptée pour maintenir l’excellence des SDIS qui assure l’équilibre entre sapeurs-pompiers volontaires et sapeurs-pompiers professionnels. Ce partenariat a permis de répondre aux 24200 sorties sur le terrain en 2019, tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Le programme d’investissement sur les 12 centres de secours se poursuit et celui de Mazamet-Aussillon devrait être inauguré en 2021. Ainsi de 2019 à 2022, ce seront 60 m€ qui auront été investis et 16 engins qui auront été renouvelés en 2020.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *