Albi: 22es Oeillades nov 2018

 

Albi : 22eme édition des Œillades

Lancée officiellement ce mardi 6 novembre, la 22ème édition du festival du film francophone les Œillades se déroule du 3 au 25 novembre 2018.  Cet évènement est piloté par l’association Cinéforum, riche de ses 35 membres et coprésidée depuis 2016 par Monique et Claude Martin. Cette 22e édition  comprendra une 60 aine de projections dont 45 à Albi avec ses traditionnels concours de courts-métrages et de longs-métrages.

Des nouveautés aux avant-premières

Parmi les nouveautés, deux films feront un clin d’œil  l’un au festival de Namur, « Une part d’ombre » de Samuel Tilman  et l’autre au festival d’Angoulême, « Pupille » de Jeanne Herry. Une projection est prévue en direction des détenus du centre pénitentiaire avec le film « Cornelius, le meunier hurlant » de Yann Le Quellec.  Un court-métrage sera réalisé par une classe encadrée par la compagnie La Ménagerie de Toulouse et sera projeté au Lapérouse le samedi 24 novembre au matin. Enfin, il faut évoquer la séquence Albi, terre de cinéastes avec ses 3 courts métrages le dimanche 25 novembre à l’ARCE à 15h45 avec « Les fleurs de bitume » de Karine Moralès, « La persistente » de Camille Lugan et « Le sang des hommes libres » d’Alexandre Leuger. Quant aux avant-premières, 25 films seront présentés, originaires de Belgique, France et Canada. Parmi ceux-ci, « Au bout des doigts» de Ludovic Bernard conte l’histoire d’un jeune pianiste de gare, Jules Benchétrit,  qu’un directeur de Conservatoire de musique, Lambert Wilson, repère et fait échapper à l’univers carcéral.

Les documentaires et la grande guerre

Cette 22ème édition verra aussi son lot de documentaires ; leur projection a déjà commencé depuis le 3 novembre à travers de nombreuses villes du département. Beaucoup de ceux-ci, commémoration oblige, évoquent la grande guerre à travers notamment les femmes, les as du camouflage et les chiens de traîneaux.

Le festival et les scolaires

Pour les collégiens de Gaillac et d’Albi, un travail autour du film « Cornélius, le meunier hurlant » sera proposé avec le concours de l’auteur Yann Le Quellec, tandis que les collégiens de Réalmont, Lavaur, Rabastens et Albi décerneront le prix court-métrage « jeune public ». Les lycéens option cinéma de la Région suivront un stage d’analyse filmique autour de la « Tortue rouge », film de Michael Dudock de Wit. Six étudiants de Champollion avec leur journal « L’Oeilleton » assureront le suivi du Festival en temps réel sous la direction de leur professeur de Lettres modernes, Cyrielle Dodet.

Plus d’infos sur le festival : http://www.isabelleburon.com/festival.php?ID=231

Pierre-Jean Arnaud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *