Albi: 2 jeunes italiens ordonnés

27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (5)

Albi : Deux jeunes italiens ordonnés le dimanche 24 novembre 2013 à 15h30
Cathédrale sainte-Cécile d’ Albi : Ordination diaconale et presbytérale

En la cathédrale Ste Cécile d’Albi, Mgr Legrez célèbrera dimanche 24 novembre 2013 à 15h30, deux ordinations à Albi…Les jeunes concernés sont Stefano Bovi et Massimiliano Piazza. Ils ont comme particularité d’être tous deux italiens et aussi de venir de la même communauté, celle du Chemin Néocatéchuménal (voir ci-dessous). Ces deux jeunes hommes vont être ordonnés l’un pour le diaconat, l’autre pour le presbytérat. Stefano Bovi, 29 ans, né à Foligno à 18 km d’Assise, sera ordonné diacre en vue du sacerdoce tandis que Massimiliano Piazza, 39 ans, originaire de Marano Lagunare près de Venise, sera ordonné

prêtre.

27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (1) 27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (2) 27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (3) 27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (4) 27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (5) 27 et 28 oct 2013 016 ordi S Bovi et M Piazza (6)

Photo: de g.à dr. Massimiliano Piazza, Mgr Jean Legrez, Stefano Bovi

Cf lien site CEF Albi :http://catholique-tarn.cef.fr/spip.php?article34052

Petite note d’information sur la Communauté du Chemin Néocatéchuménal : source site Chemin Néocatéchuménal

« Dans l’Église primitive, quand le monde était païen, si un homme voulait devenir chrétien, il devait suivre un « catéchuménat », qui était un itinéraire de formation pour se préparer au Baptême. Le processus actuel de sécularisation a conduit beaucoup de gens à abandonner la Foi et l’Église. Il faut, par conséquent, ouvrir de nouveau un itinéraire de formation au christianisme. Le Chemin Néocatéchuménal n’est pas un mouvement ni une association, mais un instrument dans les paroisses au service des Évêques pour reconduire à la foi beaucoup de gens qui l’ont abandonnée. Il a vu le jour dans les années 60 dans une des banlieues les plus pauvres de Madrid, sur l’initiative de Kiko Argüello et de Carmen Hernández et rencontra le vif intérêt de l’archevêque de Madrid de ce temps-là, monseigneur Casimiro Morcillo, qui constata dans ce premier groupe une véritable redécouverte de la Parole de Dieu et une mise en pratique du renouvellement liturgique promu justement pendant ces années par le Concile ».

http://www.camminoneocatecumenale.it/new/default.asp?lang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *