Albi INNOPROD: inauguration MIMAUSA

Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (2) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (5) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (7) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (10) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (12) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (15) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (17) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (22) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (23) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (25) Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (27)  Albi 12 jan 2015 Innoprod M Malvy (11)

Albi INNOPROD: inauguration MIMAUSA -le 12 janvier 2015

Beaucoup de monde en ce lendemain d’hommage national aux victimes des attentats et des tueries perpétrées les 7, 8 et 9 janvier, pour assister à l’inauguration de la plate-forme MIMAUSA, au sein de la halle INNOPROD, au 8 avenue Pierre-Gilles de Gennes à Albi. Chefs d’entreprises, élus, universitaires et personnalités côtoyaient habitants et représentants des autorités civiles.

Après une visite guidée de la plateforme, Il revenait  à Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi, d’ouvrir le ban pour la partie  des discours prononcés des personnalités. Elle mettait l’accent sur la visibilité d’Albi qui développe un savoir-faire reconnu sur le plan de la recherche grâce aux deux pôles que sont l’EMAC et Champollion, La ville conforte ainsi son rôle dans la région; la reconnaissance universitaire et celle du monde de l’entreprise vient s’ajouter aux effets positifs du classement UNESCO.

Le directeur de l’EMAC, Alain Schmitt, se voulait ambitieux pour son école en proposant son extension; il souhaite passer de quelques 640 élèves actuellement à 1000 élèves. Pour favoriser son attractivité internationale, il mise aussi sur la création de 3 mastères en langue anglaise.

Philippe Bonnecarrère, sénateur, développait l’idée de compléter l’espace de l’Hôtel d’entreprises dont le taux d’occupation est de 70%, en incitant les entreprises à venir. Il s’agissait de promouvoir l’activité économique dans le sillage de Toulouse.

Thierry Carcenac soulignait la part importante de l’enseignement supérieur dans le Département du Tarn. Il voyait dans le ciel bleu de cette journée un bon présage pour la réussite de ce pôle mêlant recherche et production.

Le préfet Thierry Gentilhomme saluait cette initiative de la Communauté albigeoise; son credo est que l’activité économique est garante de la stabilité globale; « produire, c’est le moyen de préserver et de conserver notre modèle social ».

 Quant à Martin Malvy, il relevait le rôle de la métropole toulousaine qui n’enlève rien à celui des villes comme celle d’Albi; il s’agit de préserver l’équilibre territorial. La nouvelle région donnera de nouvelles opportunités car « l’économie dépasse les frontières administratives. Cette nouvelle région, j’en rêvais; cela donne un accès à la mer « , confiait le président Malvy.

Pierre-Jean Arnaud -13 janvier 2015

Communiqué Région Midi-Pyrénées-12 janvier 2015

L’inauguration de la halle technologique InnoProd et la plateforme MIMAUSA

Lors de son déplacement à Albi, Martin Malvy a tout d’abord inauguré la halle technologique InnoProd et la plateforme MIMAUSA en présence de Thierry Gentilhomme, préfet du Tarn, Thierry Carcenac, sénateur et président du Conseil général du Tarn, Philippe Bonnecarrèrre, sénateur et président de la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi, et Alain Schmitt, directeur de l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux.

La plateforme de recherche et d’innovation « pour la mise en œuvre de matériel aéronautique et la surveillance active », baptisée MIMAUSA, fait partie des installations de recherche des Mines d’Albi et est hébergée au sein de la halle technologique InnoProd, construite sur le parc technologique, qui jouxte le campus des Mines.
Cette plateforme met à disposition de la recherche académique et industrielle :
– des pilotes industriels sur des procédés émergents et à forte potentialité d’innovation pour la mise en œuvre des matériaux composites et métaux durs,
– des équipements d’essais mécaniques et d’étude de la durabilité des matériaux,
– des dispositifs optiques et thermo-optiques pour la surveillance dynamique et faiblement intrusive des procédés et des structures.

Au-delà des Mines d’Albi, c’est à l’ensemble des équipes albigeoises, toulousaines, tarbaises et figeacoises de l’Institut Clément Ader que bénéficient ces équipements.
MIMAUSA occupe près de 600 m2 de locaux au sein de la halle InnoProd avec :
– 400 m2 de halle d’essai en cloisonnements partiels,
– 100 m2 de salles d’essai subdivisées en 3 salles individuelles,
– 50 m2 de zone de stockage,
– 50 m2 de bureau.
La plateforme a vocation à diffuser les savoir-faire de l’Institut Clément Ader vers les PME innovantes. Les actions de recherche seront principalement menées au travers d’actions partenariales publiques / privées dans le cadre de projets labellisés par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, financés notamment par la Région.

Soutien à la recherche et l’enseignement supérieur dans le Tarn
Dans le cadre du Contrat de Plan Etat / Région 2007-2013, la Région a financé des projets dédiés à l’enseignement supérieur et la recherche dans le département du Tarn, pour une enveloppe de près de 30 M€.
Parmi les projets soutenus sur le volet enseignement supérieur : l’aménagement du campus d’Albi du CUFR Champollion, notamment l’extension du centre de documentation, l’aménagement d’un bâtiment pour accueillir l’IFSI et la construction d’un bâtiment pour la formation ISIS de Castres, ainsi que des équipements à Castres pour la formation « Connected Health Lab » et une plateforme de test.
Sur le volet recherche, le CUFR Champollion a bénéficié de la réalisation de la Maison de la recherche, pour un montant de 3,5 M€. Les Mines d’Albi ont été soutenues à hauteur de
5,12 M€, à parité avec l’Etat, pour l’acquisition des équipements de 3 plateformes de recherche et d’innovation, dont MiMAUSA.
Dans le cadre du prochain CPER 2015-2020, une enveloppe de plus de 20 M€ sera consacrée à des projets tarnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.