ALBI-réo et le ciel vient à vous

Albi : Exposition Albiréo et le ciel vient à vous

Une plongée au cœur de l’infiniment grand dans l’écrin de l’Hôtel de Rochegude

Naïma Marengo, représentait Stéphanie Guiraud-Chaumeil, à l’inauguration de l’exposition d’Albiréo ; elle a décrit « une approche artistique, des images à admirer, fascinantes, parfois angoissantes ; l’exposition offre aussi une acculturation à cette partie scientifique. Elle permet également une approche historique : comprendre l’univers, c’est s’intéresser à son évolution, à ce qui s’est passé avant. Enfin, elle s’adresse à tous publics et notamment les scolaires ». Elle terminait par cette réflexion : « L’univers nous envahit et il y a une incompréhension qui parfois subsiste  ». Cette interrogation fait écho à la phrase du philosophe Pascal : « Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie ».

L’univers, une fantastique scène de théâtre

Raymond Recoules, président d’Albiréo, Astronomes amateurs tarnais, a invité le public à porter son regard vers les étoiles  avec cette exposition ‘Admirez l’univers, comprenez-le’: « Nous sommes dans un coin, sur un petit grain de sable, la terre. L’univers est une fantastique scène de théâtre ; nous sommes appelés à comprendre la scène qui s’y joue. A quel acte sommes-nous ? A cette interrogation,  les astrophysiciens pourront apporter quelques réponses et expliquer ce qui se passe.  Ils  disposent d’instruments qui permettent de voir très loin ; ils commencent à connaître l’atmosphère des planètes extrasolaires. Les lois de la physique  et de la chimie sont partout les mêmes; les étoiles ont évolué ; elles meurent avec des nuages moléculaires plus riches. Admirez l’univers, comprenez-le. ».

Des panneaux thématiques et des instruments d’observation

L’exposition d’Albiréo à l’Hôtel Rochegude présente des panneaux sur le soleil et le système solaire, des panneaux sur l’art spatial, sur le club Albiréo, sur l’histoire de l’astronomie avec quelques-uns des plus célèbres astrophysiciens comme Copernic, Tycho-Braé, Galilée, Kepler, jusqu’à Newton, « meilleur scientifique de tous les temps », selon R. Recoules. Sont aussi mises en valeur  les observations des astrophysiciens amateurs (exo-planètes, super novae…). Trois panneaux montrent la genèse des étoiles et leur fonctionnement ; les étoiles sont de véritables centrales nucléaires. Le big-bang est lui aussi abordé. Il est possible de recréer les conditions spatiales avec les accélérateurs de particules. Enfin, des instruments d’observation sont exposés : trois télescopes et une lunette.

Un univers moins effrayant grâce à l’art spatial

Gilbert Barthe fait partie de ces passionnés qui ont participé pendant plus de 8 mois au montage de l’exposition ; il a réalisé la partie consacrée à l’art spatial : «  C’est un travail qui allie rigueur scientifique et démarche esthétique pour apporter un confort visuel à l’observateur ». L’association Albiréo réunit  chaque samedi tous les membres qui le souhaitent. Des séances d’observation sont organisées sur le site de Saint-Caprais. Raymond Recoules, avant de porter un toast pour le vernissage, confiait aux participants : « De prime abord, l’univers nous effraie, mais j’espère qu’après la visite, cet univers ne vous effraiera plus ».

Pierre-Jean Arnaud

Exposition à voir du 9 au 18 mars      site ALBIREO: lien ici

ALBI- Hotel Rochegude- de 13h à 18h

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *