Ch. Ramond: réanimer le Tarn

Tarn : Christophe Ramond fait le point sur la reprise d’activité

Miser sur la force collective : se serrer non les mains mais les coudes

Au cours de son point-presse du 14 mai, le président Ramond a tenu à « remercier les Tarnaises et les Tarnais qui se sont mobilisés. Il faut rester vigilants. Les tests de ces derniers jours pratiqués à Saïx et à Carmaux montrent que l’épidémie est encore bien présente. Il faut miser sur la co-construction ; c’est une force collective qui nous permettra de nous en sortir. Ainsi, on est appelé à se serrer non les mains, mais les coudes. Avec les chambres consulaires, les EPCI, il s’agit de compléter les dispositions étatiques et celles de la Région ; ainsi notamment pour la rentrée scolaire, liberté est laissée aux élus qui s’organisent suivant les conditions locales en donnant le meilleur d’eux-mêmes depuis 3 semaines ».

En ce qui concerne la reprise des collèges semaine 21

En évitant le moindre risque sanitaire, il importe de veiller à ce que la réouverture soit la plus sereine possible cette semaine 21. Tous les collèges ont un masque du Conseil départemental ; ce sont des masques aux normes AFNOR. Il faudra s’assurer qu’à la prochaine rentrée, chaque collégien puisse disposer d’un masque en plus du chéquier collégien, du dictionnaire, de la calculatrice. 3000 à 4000 collégiens sont concernés par la reprise de la semaine 21 sur une population de 18 000 élèves.

Plan de soutien à l’économie tarnaise

Face à la crise sanitaire : 1 M€ pour les travaux en EHPAD et soutien à la médecine de proximité

La Maison Départementale de l’Autonomie a montré son utilité, avec son numéro unique qui a reçu une centaine d’appels par jours, notamment sur les APA. Pour les EHPAD, après les tablettes numériques et les lieux réservés pour une communication avec la famille, il est prévu 1 M€ pour des travaux d’amélioration des établissements : économies de chauffage, dispositifs de levage, commande automatique pour les  portes ou fenêtres. Accompagner les aînés dans leur vie, cela passe aussi par un partenariat avec La Poste pour une attention particulière du facteur à certaines personnes dans ses tournées. Pour renforcer la médecine de proximité avec les maisons de santé,  on passe de 2 à 3 M€. 

Soutenir l’emploi, l’économie, le BTP par l’investissement, l’agriculture

Le Tarn compte 10 500 bénéficiaires du RSA ; une prime de 500 € est offerte pendant 6 mois, soit 3 000 €,  sera allouée à toute entreprise qui embauchera une personne au RSA.  L’effort sur l’investissement, moteur de croissance économique sera poursuivie :  développement du télétravail avec le fibrage complet du Tarn prévu en octobre 2022.  Plus 10 M€ sur le plan routier : axe RD 964 Gaillac-Graulhet, axe RD612 Albi-Castres dès cet été, avec déviation prévue par Lamillarié. 6 M€ soit 1 M€ de plus pour le plan vélo prévu sur 5 ans. Pour le BTP, 10 M€ d’avances remboursables dans le cadre des marchés publics. Fonds spécial Chambre des métiers pour les petites structures (boulangers, bouchers, …), transmission, modernisation, plan formation de 80 artisans à la domotique. Pour les agriculteurs, avec l’aide de la Chambre d’agriculture et le succès du drive fermier, 500 K€ seront fléchés pour le développement des circuits courts et de la vente directe.  Pour la viticulture, des mesures à l’étude: réduction du coût des analyses oenologiques, distillation, fabrication de gels hydro-alcooliques.

Soutien au tourisme, à la culture et au développement durable : « Le Tarn vous veut du bien »

Enfin, le président a annoncé un soutien au secteur du tourisme, du sport et de la culture qui a été frappé de plein fouet par la crise du COVID-19. En lien avec Paul Salvador, un projet sur le tourisme sera présenté semaine 21 intitulé « Le Tarn vous veut du bien ». Pour les associations, de sports-culture-jeunesse, un fonds de 500 k€ sera proposé. Quant au développement durable, le département sera exemplaire en développant le photovoltaïque et le zéro plastique dans les collèges, les matériaux de réemploi, les plans d’économie de l’eau (400 K€).

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *