Cinélatino du 11 au 28 mars 2016

cinelatino 11 au 20 mars 2016

Toulouse: Cinélatino du 11 au 20 mars 2016

communiqué: Isabelle Buron du 24 janvier 2016

Figures d’Amérique latine : personnalités et mythes

Chaque année, Cinélatino dédie son Focus a une thématique particulière. Cette année, le festival s’intéresse aux grandes figures d’Amérique latine : hommes et femmes, politiques, artistes, sportifs qui ont marqué l’Histoire.

Cette année, la section « Focus » de Cinélatino sera particulièrement dense en histoires exceptionnelles.
Dédier cet espace de notre programme aux « grandes figures d’Amérique latine », c’est tenter d’apercevoir la transfiguration de l’Histoire dans les histoires imagées par le cinéma. Lorsque quelqu’un parvient à être une figure marquante pour tout un continent et parfois même pour le monde entier, le plus probable est que sa vie ait été émaillée de situations et d’événements extraordinaires, qui ont pu parfois verser dans l’invraisemblable : quand on parle des grandes figures du monde, la réalité peut dépasser l’imaginaire. Nous avons réuni dans ce programme les vies d’hommes et de femmes révolutionnaires, créateurs ou penseurs. Certain-es d’entre eux sont mondialement connu-es et font encore sentir leur influence, comme les célèbres Emiliano Zapata, Carlos Gardel, Frida Kahlo, Che Guevara ou Salvador Allende ; mais nous avons aussi voulu faire ressortir des personnages moins connus aujourd’hui, dont le charisme et le panache ont été considérables dans les sociétés latino-américaines et européennes : l’écrivaine Manuel Sáenz, femme libre de l’indépendance sud-américaine, le peintre surréaliste Roberto Matta, la rebelle Maria Félix, comédienne enchanteresse, ou encore l’architecte cosmopolite Oscar Niemeyer. Cela va sans dire : parler de grandes figures d’Amérique latine est une occasion pour parler de la variété d’histoires qui traversent et ont remué ce grand continent, parler de ses peuples, de ses luttes, de ses espaces, de ses contradictions, de ses singularités, et de ce qu’il a donné au reste du monde. C’est aussi, d’une certaine façon, à travers celles et ceux qui sont devenu-es des icônes, l’occasion de rendre hommage à toutes les personnes qui ont été la face invisible de la construction des identités de cette grande population hétérogène.
Cinélatino, Rencontres de Toulouse vous invite ainsi à découvrir, vous extasier et déconstruire ces figures, parfois devenues mythes, convaincu-es que même pour les plus renommé-es, les films présentés vous révéleront des épisodes, des idées ou des sentiments qui vous avaient échappés.

Au programme…
Parmi une trentaine de films programmés, découvrez notamment:

ERNESTO CHE GUEVARRA
Carnets de Voyage de Walter Salles
(Brésil, Argentine, France, 2004, 2h04)

SALVADOR ALLENDE
Allende, mon grand père de Marcia Tambutti Allende
(Chili, 2015, 1h37)

MARADONA
Maradona de Emir Kusturica
(Argentine, 2008, 1h30)

EVA PERÓN
Eva ne dort pas de Pablo Agüero (France, Argentine, 2015, 1h25) & Eva Perón de Frédéric Mitterand (France, 1992, 1h03)

FRIDA KAHLO
Frida naturaleza viva de Paul Leduc (Mexique, 1985, 1h48)

CABEZA DE VACA
Cabeza de vaca de Nicolás Echevarría, (Mexique,1991, 1h51)

VIOLETA PARRA
Violeta de Andrés Wood
(Chili, 2011, 1h50)

JAIME ROLDÓS
La muerte de Jaime Roldós de L. Rivera et M. Sarmiento, (Equateur, 2013, 2h05)

CARLOS GARDEL
Carlos Gardel, El Mago de Martin Boteiro
(Argentine, 2006, 1h58)

MANUELA SÁENZ
Manuela Sáenz de Diego Risquez (Venezuela, 2000, 1h37)

LULA DA SILVA
Entreatos de João Moreira Salles
(Brésil, 2004, 1h47)

JULIO CORTÁZAR
Julio Cortázar de Gérard Poitou-Weber, (Argentine, France, 1998, 1h20)

SOUS COMMANDANT MARCOS
La véridique légende du sous-commandant Marcos, de C. Castillo, T. Brisac
(Mexique, 1995, 1h03)

OSCAR NIEMEYER
Oscar Niemeyer, un architecte engagé dans le siècle de M-H. Wajnberg et R. Van Eck
(Belgique, Bresil, 2000, 1h)

MARÍA FELIX
María Felix l’insaisissable de Carmen Castillo, (Mexique, 2000, 1h)

BOLA DE NIEVE
Bola de nieve de José Sánchez Montes, (Cuba, Espagne, 2003, 1h13)

NOMBRE DE GUERRA : MIGUEL ENRÍQUEZ
de Patricio Castilla
(Chili, 1975, 0h25)

SEBASTIÃO SALGADO
Le sel de la terre
de J.RIbeiro, W. Wenders
(Brésil, 2014, 1h49)

PEPE MUJICA
Pepe mujica, el presidente
de Heidi Specogna
(Uruguay, 2014,1h34)

Emiliano ZAPATA
Viva Zapata !
de Elia Kazan
(USA, 1952, 1h52)
En partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *