Communiqué de l’évêque de Maiduguri

IMG_20150802_104243_2CS

Soutenez l’évêque de Maiduguri 

Je suis Oliver Dash Doeme, Evêque de Maiduguri, au Nigeria. Je remercie CitizenGO pour l’opportunité de me mettre en contact directement avec vous.
Je vous écris parce que j’ai besoin de votre aide pour demander aux organismes internationaux le soutien politique, économique et militaire pour combattre le démon de Boko Haram. Pouvez-vous le faire maintenant ?
http://www.citizengo.org/fr/pr/30990-les-chretiens-nigerians-envoient-un-sos
Boko Haram continue à semer la terreur dans notre pays. Octobre a été particulièrement sanglant. Deux femmes ont commis un attentat suicide causant 11 décès. Le terrorisme islamique a déjà coûté la vie à 150 000 personnes.
Boko Haram est responsable de 2,1 millions de personnes déplacées dans le pays. Dans mon diocèse, 60 000 des 125 000 fidèles ont fui. Le terrorisme islamique a détruit 50 églises et chapelles.
Heureusement, quelque chose semble changer. Je vous le communique les dernières nouvelles :
L’armée a libéré en octobre dernier 338 otages, femmes et enfants,
L’armée du Nigeria diffuse des affiches avec des images des militants les plus recherchés,
150 djihadistes sont morts lors d’une opération militaire,
Les États-Unis ont envoyé 300 soldats au Cameroun pour aider aux opérations de renseignement et de surveillance.
La France organise un sommet des pays impliqués pour discuter des étapes afin de stopper les violences au Nigéria.
Certains de mes paroissiens sont de retour, mais ils manquent de tout, d’eau potable, de médicaments, de nourriture. Pouvez-vous m’aidez à demander de l’aide internationale ?
http://www.citizengo.org/fr/pr/30990-les-chretiens-nigerians-envoient-un-sos
Nous n’avons pas peur parce que nous savons que l’Église se propage toujours par la persécution. Nos membres sont de plus en plus audacieux. Donc, je sais que l’avenir de l’Église au Nigeria est lumineux ;
On sait aussi, et je le dis à mon peuple que Marie se bat pour nous.
Mais nous avons aussi besoin de la solidarité de la communauté internationale. Mes paroissiens vivent avec le traumatisme. Pouvez-vous m’aider ?
Vous avez votre propre Boko Haram : l’avortement et le sécularisme ; luttez contre ce démon !
Merci d’avance pour votre aide et votre solidarité. Comptez sur mes prières. Nous comptons sur les vôtres.
Cordialement
Mgr Oliver Dash Doeme, Evêque de Maiduguri (Nigéria)
P.S. Merci d’aider les fidèles qui reviennent dans leurs foyers. Réclamons de l’aide internationale. Pouvez-vous partager cette campagne ou ce courriel ? Mille mercis. Que Dieu vous bénisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *