Emilie de Villeneuve canonisée le 17/05

 

beatif Em de Vill 5 juil 09 035

A Castres-parc de Gourjade : béatification le 5 juillet 2009

France : Jeanne Emilie de Villeneuve canonisée le 17 mai 2015

Avec deux religieuses Palestiniennes et une Italienne

source ZENIT: Anne Kurian
ROME, 14 février 2015 (Zenit.org) – Quatre femmes religieuses seront canonisées le 17 mai 2015, sous le signe de l’Année de la vie consacrée : la Française Jeanne Émilie de Villeneuve, les Palestiniennes Marie-Alphonsine et Mariam de Jésus Crucifié et l’Italienne Marie Christine de l’Immaculée Conception.
Le pape a tenu ce matin un consistoire ordinaire public pour la création de 20 cardinaux et pour la canonisation de trois bienheureuses : Jeanne Émilie de Villeneuve (1811-1854), fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Castres; Marie-Alphonsine Daniel Ghattas (1843-1927), fondatrice des Soeurs du Rosaire de Jérusalem, et Mariam de Jésus Crucifié – au siècle : Mariam Baouardy – (1846-1878), du Carmel de Bethléem.
Le pape a décrété que les trois bienheureuses seraient canonisées le 17 mai prochain, avec la bienheureuse Marie Christine de l’Immaculée Conception, au siècle Adélaïde Brando (1856-1906), fondatrice de la Congrégation des sœurs victimes expiatrices de Jésus Sacrement. Sa canonisation avait été décidée lors du consistoire du 20 octobre 2014. Le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, a introduit le rituel en présentant une courte biographie de ces bienheureuses :
Jeanne Émilie de Villeneuve est née en France, à Toulouse, en 1811. Elle fonda à Castres la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception pour l’éducation des filles pauvres, pour les malades et pour les missions en terres lointaines. Elle succomba au choléra le 2 octobre 1854 et fut béatifiée par Benoît XVI en 2009.
Deux religieuses palestiniennes
Mariam de Jésus Crucifié est née à Abellin, un village de la Haute Galilée, près de Nazareth, en 1846, de parents arabes. Elle fut baptisée dans l’Eglise grecque-catholique melkite. Toute jeune, elle fit l’expérience de nombreuses épreuves et d’extraordinaires phénomènes mystiques. Elle entra au Carmel de Pau en France. Elle fut envoyée pour fonder de nouveaux carmels en Inde et à Bethléem, où elle mourut en 1878. Elle fut béatifiée par saint Jean-Paul II en 1983.
Marie-Alphonsine Daniel Ghattas est née à Jérusalem en 1843. Elle entra à quinze ans au sein de la Congrégation des Sœurs de saint Joseph de l’Apparition. Elle accomplit un apostolat intense en faveur des jeunes et des mères chrétiennes et eut une proximité spéciale avec la Mère de Dieu. Elle fonda la Congrégation des Sœurs du Rosaire de Jérusalem. Elle mourut en 1927 et fut béatifiée par le pape Benoît XVI en 2009.
Dans un communiqué publié dans l’après-midi, le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal exprime “son immense joie, et la joie de la Terre Sainte qui toute entière se réjouit de la canonisation de deux filles palestiniennes du diocèse de Jérusalem. Elles sont pour nous lumière et consolation au milieu des difficultés qui sont les nôtres.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *