Expo icônes Ste Marie-du-désert

Exposition d’icônes à l’Abbaye Sainte-Marie-du-Désert

Du 21 mai au 21 octobre 2017 se tient une exposition d’icônes qui mérite un petit détour vers Bellegarde-Sainte-Marie, à l’abbaye-du-Désert. Pourquoi ? Parce qu’il ne s’agit pas cette fois d’une exposition qui présenterait le travail d’un ou plusieurs artistes réunis autour d’un même thème – l’écriture d’une icône – mais d’une idée bien plus originale. Les œuvres présentées sont les fruits d’une démarche à la fois pédagogique et spirituelle d’un professeur, Eva Marava Vlavianos, qui donne à voir un panel de travaux de plusieurs élèves, apprentis en la matière, effectués sur plusieurs années.

Icone Sainte-Marie du Désert
De nationalité grecque, orthodoxe, cette artiste-professeur est diplômée d’État en iconographie et restauration d’icônes depuis 35 ans. Ses cours, ses stages et ses conférences ainsi que sa production personnelle lui ont permis d’acquérir une grande expérience sur les sujets religieux. Deux fois par an, elle se déplace à Sainte-Marie-du-Désert, en mai et en octobre, pour animer une semaine d’atelier où chacun des stagiaires, aidés de ses conseils, crée une icône en s’inspirant des modèles byzantins.

Certains stagiaires reviennent d’années en années depuis une vingtaine d’années – les stages d’Eva ont commencé à l’abbaye de Sylvanès, en Aveyron. D’autres élèves au contraire viennent le temps d’un seul stage pour effectuer une semaine de retraite, avec l’appui de l’écriture de l’icône.

La technique, rigoureuse, demande discipline et précision. Le choix du bois, sa préparation avec un mélange chaud composé de colle et de craie, l’or, les couleurs en poudre, le vernis… nécessitent un travail sérieux et appliqué. Le symbolisme embellit la mise en couleur de paroles des Évangiles.

Mais pour ce travail, pas besoin d’être un artiste confirmé ! Chacun y va de sa compétence et surtout de sa foi pour se plonger dans la vie du saint qu’il va interpréter. L’occasion de découvrir ou redécouvrir les saints à travers un travail approfondi des évangiles et d’en rendre compte picturalement. La transmission de cet art s’est faite avec celles et ceux qui sont en quête de spiritualité. Les échanges créés entre les croyants ont permis de nourrir des liens œcuméniques profonds, solides et amicaux.

À l’origine de cette exposition, une idée de l’organisatrice qui souhaitait faire profiter les visiteurs de l’abbaye des richesses accumulées depuis des années. Bien sûr, tous les trésors réalisés en ces lieux ne sont pas ici réunis mais la quarantaine d’icônes réalisées par une vingtaine de personnes à tous les stades de leur avancement donnent un aperçu global de la démarche et de l’apprentissage de la technique. Certains des stagiaires sont des artistes confirmés tandis que d’autres exposent ici leurs premiers balbutiements. Aidés par leur professeur, dont cinq des icônes sont données à voir, on sent à quel point le travail accompli est source de joie et de profondeur spirituelle.

Les témoignages de participants du stage, aussi bien des clercs que des laïcs, sont unanimes : en réalisant une icône, on dessine ce que Dieu dessine en nous : l’Amour, le Partage, la Joie. L’apprentissage est long puisque l’on interprète le sacré dans toute sa splendeur et il faut arriver à l’honorer avec respect et humilité.

Valérie Labarthe, organisatrice des stages

Infos et inscriptions aux stages : 06 20 06 93 71

Eva Marava-Vlavianos
01.48.25.76.17
http://www.evacademie.com

lien site diocesain Albi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *