Gaillac label ville d’art et d’histoire

 

  

Gaillac : labellisée ville d’art et d’histoire

Dans la salle de l’Hôtel de ville, en ce mercredi 4 avril, s’est déroulé  un moment important de la cité du Coq : l’attribution du label Ville d’art et d’histoire par le ministère de la culture, en présence du directeur régional des affaires culturelles, du préfet du Tarn, Jean-Michel Mougard, du maire de Gaillac, Patrice Gausserand et d’un  nombre important d’élus et de partenaires du projet. Gaillac devient le 24e territoire d’Occitanie à recevoir ce label qui l’engage dans une démarche de préservation du patrimoine, mais aussi dans la mise à disposition de celui-ci aux différents publics. Cette distinction est une marque de reconnaissance pour le travail déjà accompli et doit déboucher sur un plan d’actions valorisant le patrimoine dans ses 3 thématiques, une ville au sein du vignoble, une ville dans ses évolutions urbaines, une ville, sa faune et sa flore entre coteaux et plaine alluviale.

Le service culture et patrimoine chaudement remercié

Le maire saluait la très forte implication dans ce dossier d’Alain Soriano, adjoint à la culture, de Bertrand de Viviès, de Thomas Bert qui a eu la tâche délicate de finaliser le projet. Alain Soriano dressait un portrait amoureux de Gaillac, « fille du coq dont l’histoire se lit sur les plaies de ses briques »  et de ses monuments emblématiques : abbatiale St Michel, hôtel Pierre de Brens, tour Palmata, place d’Hautpoul,  parc  et château de Foucaud ; ce dernier devant accueillir l’exposition exceptionnelle des œuvres du musée de Pékin.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *