Graulhet: La Coloc monte en puissance

La Coloc,  un restaurant qui veut vivre à son époque

Un binôme volontaire

Ils étaient 3 jeunes enthousiastes voulant créer un projet de restauration sur Graulhet. Swann Naudy, Frédéric Brayette et Marie Cathalau. Mais le trio d’amis s’est réduit à deux, à cause du départ prématuré de Marie fauchée en pleine jeunesse à l’âge de 28 ans. En hommage à leur amie, Swann et Frédéric n’ont pas renoncé à leur projet et ont donc transformé cet ancien garage électrique en un lieu convivial et où l’on se sent bien. Cet endroit conçu pour exercer une activité artisanale a trouvé un seconde vie; nos deux associés ont su tirer parti de la configuration des lieux en l’aménageant de façon fonctionnelle, sans oublier la touche esthétique. Swann précise le côté développement durable : « Remarquez les anciens pylones EDF qui ont servi de support à la charpente métallique. »

Un restaurant qui veut grandir et verdir au cœur de la zone d’activités

La volonté d’embellissement de nos deux compères ne s’arrête pas là ; ils ont constaté que le quartier de la zone d’activités de la rue de l’Artisanat est un lieu propice à la rencontre. Ils souhaitent donc aménager au mieux les alentours de l’édifice. Ils souhaitent habiller le terrain d’une pelouse avec des arbres massifs, à l’image d’un pays verdoyant qu’ils ont visité : la Nouvelle-Zélande. Autre point qu’ils souhaitent développer : la partie mezzanine qui permet d’accueillir jusqu’à vingt personnes ; cela peut intéresser les entreprises qui peuvent y tenir réunions ou séminaires.

Animer la vie graulhétoise en misant sur un événementiel

Un autre défi tient particulièrement au cœur à nos deux jeunes entrepreneurs : créer un lieu d’animation en proposant deux ou trois évènements par mois : concert de jazz, chanteuse a cappella, contrebassiste DJ. Cela permettrait d’attirer une clientèle au-delà de la seule ville de Graulhet et des alentours. « Nous avons hâte de pouvoir rouvrir car nous avons un programme très fourni pour cet été ! »

Menu unique à midi ; le soir menus à la carte ou partagés pour un partenariat assumé

Le Covid-19 leur a permis de rester un peu dans la course car ils ont saisi l’opportunité du repas à emporter ; et la livraison a été pour eux un atout très prisé des consommateurs confinés. Mais côté cuisine, Swann et Frédéric veulent aussi jouer la carte du local ; un partenariat avec un célèbre boulanger-pâtissier graulhétois, avec un primeur bien connu ainsi qu’avec deux bouchers ayant pignon sur rue leur permet de mettre en avant des produits du terroir dont on peut tracer la provenance, loin des produits préparés à distance ou qui relèvent d’un processus de cuisine standardisé. Leur credo : vendre des produits frais et de proximité. La Coloc propose un menu unique à midi avec deux plats. Le soir, ce sera des menus à la carte et ou des petites assiettes portionnées, permettant de goûter à plusieurs plats. Bref l’idéal pour un apéritif dînatoire ou un dîner plus classique.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *