Graulhet: Le SCG domine Lavaur

Graulhet : Le Sporting  sort vainqueur du derby contre Lavaur

Des invités d’ honneur : Wilfrid Hounkpatin et Benjamin Thomas

Dans sa présentation des invités et des personnalités présentes lors du repas d’avant-match au Forum ce dimanche 21 novembre, Guy Laporte a rendu hommage au représentant de la délégation de Lavaur, Jo Dalla Riva, champion avec Carmaux de 2eme division en 1972, en même temps que Jean-Pierre Aué, père de Jean-Marc, manager de Graulhet entre 2017 et 2019. Outre certains membres du staff et le maire Blaise Aznar, furent cités les deux sponsors de ce match, le Crédit Agricole et l’entreprise Weishardt. Cette dernière était représentée par la fille de l’ancien PDG, Jean-Luc Jolimaître, Pascale Jolimaître qui prit la parole pour annoncer la mise en service future de son unité de production de collagène sur le site graulhétois. Deux invités reçurent aussi la faveur des 400 convives du repas, salués par des salves d’applaudissement : Wilfrid Hounkpatin et Benjamin Thomas. Le premier Wilfrid Hounkpatin est le célèbre pilier international, actuellement joueur au Castres Olympique et auteur d’essais en force dans les derniers matches du Top 14. Quant à Benjamin Thomas, natif de Lavaur et parent de Jean-Marc Thomas, il s’est illustré comme cycliste sur piste et sur route : double champion de France contre la montre sur route en 2019 et 2021, 5 fois champion du monde sur piste entre 2013 et 2021, 8 fois champion d’Europe sur piste entre 2014 et 2021. Une autre anecdote rapproche Graulhétois et le pilier castrais : Thierry Calmès, supporter graulhétois et le papa de Wilfrid se sont connus sous l’uniforme de la Légion à Aubagne.

Un match très engagé

De nombreux spectateurs autant Graulhéois que Vauréens avaient fait le déplacement pour ce fameux derby opposant Lavaur et la cité du cuir. C’est donc sous les acclamations d’un public passionné par l’enjeu du match que  le champion cycliste Benjamin Thomas donna le coup d’envoi. Les deux équipes entrèrent dans le vif du sujet et les plus rapides à ce jeu-là furent les Vauréens qui par Eridia réussirent une pénalité depuis leurs 50 m ; pénalité à laquelle répondit aussitôt pour Graulhet, le canonnier Kevin Boulogne. La mêlée de Graulhet poussait dans ses retranchements son adversaire, obligé de concéder un essai de pénalité (score : 10-3). Eridia permettait à son équipe de recoller au score : 10-6. L’écart se creusait à nouveau en faveur des Graulhétois sur une belle action initialisée par Boulogne ; Cédric Soulé récupérait un ballon d’essai que le canonnier transformait. Mais les locaux se laissaient surprendre par un essai de Véga, transformé par Eridia, ce qui replaçait Lavaur dans la course avant la mi-temps (17-13).  Au duel des buteurs, en 2e mi-temps, Kevin Boulogne l’emportait par trois pénalités contre deux à son homologue Eridia. Une fin de partie crispante pour les Graulhétois qui bien qu’en supériorité numérique se laissaient manœuvrer par des fringants vauréens. Mais le coup de pied en touche de Boulogne permettait aux joueurs du SCG de sceller leur victoire, entourés par l’affection de leurs supporters dans un stade Pélissou, vibrant aux accents des grands jours. Graulhet monte à la 3eme place et Lavaur est avant-dernier. Prochain derby tarnais : le Sporting se dépace le 5/12 à Mazamet.

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.