Graulhet: ND de Fatima ce 16 mai

ND Fatima 16 mai 2015 (3) ND Fatima 16 mai 2015 (13) ND Fatima 16 mai 2015 (19) ND Fatima 16 mai 2015 (23) ND Fatima 16 mai 2015 (26) ND Fatima 16 mai 2015 (29) ND Fatima 16 mai 2015 (35) ND Fatima 16 mai 2015 (36) ND Fatima 16 mai 2015 (37) ND Fatima 16 mai 2015 (38) ND Fatima 16 mai 2015 (41) ND Fatima 16 mai 2015 (45) ND Fatima 16 mai 2015 (46) ND Fatima 16 mai 2015 (49)

ND de Fatima : une procession aux flambeaux de la joie mariale et du partage divin

Une bonne partie de ce que Graulhet compte de communauté portugaise s’est rassemblée pour fêter Notre-Dame de Fatima, en ce samedi 16 mai 2015 dans l’église Notre-Dame du Val d’Amour alors que les deux tours du clocher de l’édifice rougeoyaient sous les feux des derniers rayons solaires.

Un témoignage à deux voix de pèlerins de retour de Fatima

Dans le premier temps du rassemblement, un double témoignage est donné par Yvette et Alex qui revenaient de Fatima. Yvette insiste sur le message de prière confié par la Vierge aux 3 petits voyants : Francois, Jacinte et Lucie ; rappelant brièvement l’histoire des apparitions et l’épisode de la danse du soleil le 13 octobre 1917, elle ajoute : « Je suis venue à Fatima prier pour la paroisse ».

Un sillon lumineux  dans les rues

Le père Daniel Rigaud souligne dans son homélie la sollicitude de Marie, « la mère de Jésus et notre mère, pour les plus petits ; ses apparitions concernent la plupart du temps les enfants, les petits. Marie, celle qui est à la fois femme, reine et servante, manifeste la proximité d’un Dieu qui nous rejoint là où nous sommes, qui est attentif à chacun de nous… Que ce moment de pèlerinage aide à creuser en nous cet amour que Dieu a placé depuis notre baptême jusqu’à notre dernier souffle ; il désire que nous donnions le meilleur de nous-mêmes » La messe s’interrompt un moment pour laisser place à la procession qui depuis la Grand-rue déroule son ruban lumineux sur la place du Château, la rue du Verdaussou, le Mercadial et enfin l’église Notre-Dame du Val d’Amour.

Un partage eucharistique suivi  par la dégustation de biscuits portugais

Le repas eucharistique n’est pas le seul moment de partage auquel participent les pèlerins. Il y a  prolongation ou 3ème mi-temps comme disent les sportifs. Toute l’assemblée est conviée à déguster les délicieux gâteaux et biscuits préparés par les petites mains portugaises, dont Maria qui déclare : « Reprenez-en un dernier avant de partir ». Bref un bon moment festif et une invitation à mettre de la joie mariale dans nos parcours parfois semés d’embûches et de péripéties.

Pierre-Jean Arnaud-20 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *