Graulhet: rentrée paroissiale 2/09

Graulhet : rentrée paroissiale et conviviale

Le dimanche 2 septembre, avant la rentrée scolaire, la paroisse de Graulhet, érigée depuis le 20 mai dernier sous l’appellation  Notre-Dame Mère de l’Eglise, avait convié les fidèles à une rencontre de retrouvailles pour débuter l’année.

Messe à ND de Beaulieu et son célèbre baptistère

Toutes les messes dominicales jour avaient été supprimées au profit de cette seule célébration de rentrée en l’église Notre-Dame de Beaulieu, avec deux prêtres concélébrants : l’abbé Claude Gau, vicaire et l’abbé Daniel Rigaud, curé de la paroisse, qui accompagnait les chants à la guitare. Dans son homélie, ce dernier a incité les paroissiens à s’engager dans les différents services : catéchèse, liturgie,  nettoyage et entretien des églises… L’église ND de Beaulieu a la particularité d’abriter un  baptistère peint par Nicolas Greschny, en 1955. Comme à son habitude, Nicolas a personnalisé certaines scènes du baptême en y incluant des habitants de Briatexte ou de Graulhet : Gérard Curbale, enfant de chœur à l’époque qui a posé pour l’artiste, se souvient de certaines personnes : Arnaud Bousquet, Françoise Bardou-Deleris, Bernard Jammes (pompiste),  Angel Lopez et Birbès (maçon) disparus depuis, Yves Saisset, une fille Escribe, et Nicolas Greschny lui-même.

Cabanès : Un repas dans la salle des fêtes rénovée

La messe fut suivie pour ceux qui le souhaitaient par un repas qui fut servi à la salle des fêtes de Cabanès, récemment rénovée, à la suite d’un incendie. L’occasion de lancer après la tarte et le fromage,  la démarche disciples-missionnaires, souhaitée par Mgr Legrez. L’anniversaire du Père Gau fut souhaité et l’on put apercevoir furtivement l’abbé Jean-Paul Sakoto, eudiste béninois, qui avait présenté à l’été 2017, l’orphelinat de Nairobi où il est engagé.

Escale spirituelle et patrimoniale à St Etienne de Cabanès

La journée s’acheva par une escale spirituelle et patrimoniale en l’église Saint-Etienne de Cabanès, admirablement tenue, où Eliane Cailhol après une prière commune, fit découvrir quelques beautés de l’édifice, notamment ces deux statues de N. D. de la Délivrance et de Saint Martial, évêque de Limoges, taillées dans la masse et dont le tronc se laisse voir quand on en fait le tour. Une journée paroissiale réussie avant la reprise des activités : caté, aumônerie, adoration, prière, visite malades…

Pierre-Jean Arnaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *