Le nom de ma Région: 200 000 avis

logoRegionMPLR2016

« Le nom de ma Région » : le cap des 200 000 franchi 

Communiqué de presse Toulouse, le 10 juin 2016

Un mois déjà que la grande consultation citoyenne « Le nom de ma Région », souhaitée par Carole Delga, présidente de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, a été lancée.
Depuis le 9 mai dernier, plus de 200 000 participants ont déjà donné leur avis parmi les cinq noms proposés :
– Languedoc
– Languedoc – Pyrénées
– Occitanie
– Occitanie – Pays Catalan
– Pyrénées – Méditerranée

A ce jour, près de 158 000 avis ont été recueillis sur le site internet de la Région et plus de 43 000 bulletins réponse ont été renvoyés. Les choix seront définitivement clos vendredi 10 juin à minuit.

Il ne reste donc plus que quelques heures pour se rendre sur le site de la Région : www.regionlrmp.fr ou retourner l’un des bulletins réponses publiés dans la presse (cachet de la poste faisant foi).

Et après le 10 juin minuit, quelle procédure ?

Passé le 10 juin à minuit, la Région clôturera la consultation. Comme prévu, un huissier de justice (SCP Antoine Ferrer & Pédaillé) procèdera à la fermeture de la plateforme en ligne.

Chaque étape se fera sous contrôle d’un huissier de justice. Le cachet de la poste faisant foi, les bulletins réponse retournés à la Région avant la date de fin de consultation seront comptabilisés.
S’en suivra une phase de tri et de vérifications afin de dédoublonner les votes multiples, papier et internet.

L’ensemble des participations issues de la consultation sera ensuite comptabilisé selon la méthode de Condorcet, permettant une prise en compte fine et équitable de l’ensemble des avis exprimés.

Les résultats de la consultation citoyenne seront rendus publics le 24 juin 2016, date à laquelle ils nourriront la réflexion et le vote des élu-e-s régionaux réunis en Assemblée plénière. Les élu-e-s adopteront ce jour-là la résolution unique comportant l’avis du Conseil régional au Gouvernement pour le nom définitif de la nouvelle région.

Un décret du Conseil d’Etat devra valider ce nom avant le 1er octobre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *