Montans: atlas archéosite

Montans: Parution de l’Atlas Archéologique

Atlas archéologique de Montans : un travail de titan

Bien connu du grand public pour sa programmation culturelle et ses animations, l’Archéosite de Montans, équipement culturel géré par la communauté d’agglomération du Rabastinois – Tarn& Dadou – Vère-Grésigne – Pays Salvagnacois, est également un acteur incontournable de la recherche sur le territoire. Pour preuve, cet Atlas archéologique de Montans, réalisé en partenariat avec le Service régional d’archéologie / DRAC Occitanie, que le musée publie à l’occasion des Journées du Patrimoine. Un ouvrage de compilations et de synthèses des connaissances, mais également d’ouverture, qui porte dès à présent un regard neuf sur l’exceptionnel passé de ce petit village.

Recherches archéologiques et archéologie de la recherche

Il faut dire qu’à Montans, cela fait plus de 200 ans que la recherche archéologique est particulièrement active ! Depuis le XVIIIe siècle, chacune des découvertes mise bout à bout, raconte à sa manière le fa ntastique destin de ce site de l’âge du Bronze devenu haut lieu de pouvoir à l’âge du Fer, avant de connaître son apogée gallo-romain, lorsque le village exportait sa production de sigillées (céramique fine de semi-luxe, à vernis rouge) sur toute la façade atlantique, de l’Angleterre jusqu’au nord de l’Espagne, selon des modes de production qui n’ont rien à envier aux grands principes de l’industrie moderne.

Atlas archéologique : de la compilation à la synthèse

Il aura fallu quatre années et mobiliser plusieurs chercheurs afin de parvenir au terme de ce projet. Pour s’assurer qu’aucune des informations archéologiques accumulées depuis plus de 200 ans ne soit oubliée, il a d’abord été nécessaire d’en faire une synthèse, la plus exhaustive possible, puis d’en proposer une relecture à l’aune des connaissances actuelles. Autour de Julien Pech, archéologue et coordinateur de l’ouvrage, six autres contributeurs, chacun spécialisé dans des époques ou des domaines différents, ont ensuite « refait parler » les vestiges montanais, et ouvert le propos au-delà des limites communales afin de mettre en lumière le territoire beaucoup plus large dans lequel le site est inséré.

Un outil au service du territoire et de ses habitants

Car cet atlas ne s’adresse pas exclusivement à la communauté scientifique. Il confère également une cohérence historique à un territoire particulièrement étendu. Du Gaillacois au Graulhétois, du Rabastinois au Salvagnacois et à Vère-Grésigne, ce dernier regorge de richesses archéologiques que l’atlas permet à présent de relier. L’édition de cet ouvrage s’inscrit dans une optique de développement de l’archéosite de Montans qui participe ainsi pleinement à la politique d’attractivité du territoire portée par la communauté d’agglomération.

Comprendre et faire comprendre hier pour préparer demain, telle est l’ambition de cet ouvrage conçu comme un outil permettant de guider les décisions qui construiront l’avenir d’un territoire en perpétuelle mutation.

Adresse : Archéosite de Montans – Avenue Élie Rossignol • 81 600 Montans

Renseignements : archeosite@ted.fr ou au 05 63 57 59 16 – Toute l’actualité du musée est à retrouver sur le site internet : archeosite.ted.fr ainsi que sur sa page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *