PAC 2018: SIE: cultures dérobées

PAC 2018 – Surfaces d’intérêt écologiques (SIE) : cas des cultures dérobées

L’usage de produits phytopharmaceutiques est interdit sur certaines surfaces d’intérêt écologique dont les cultures fixant l’azote et les cultures dérobées ou à couverture végétale. Cette interdiction d’utilisation a créé une situation nouvelle en matière de déclaration PAC pour les parcelles dont la culture principale est une culture fixant l’azote (culture potentiellement éligible aux SIE) et sur lesquelles l’exploitant prévoit d’implanter une culture dérobée. Telepac a donc évolué pour gérer cette situation:

-si l’exploitant déclare une culture dérobée, celle-ci est prise en compte par défaut comme prioritaire au titre des SIE par rapport à la culture principale (même si la culture principale étant une culture fixant l’azote, elle est potentiellement éligible aux SIE avec un meilleur taux SIE). Cette situation est particulièrement adaptée pour les exploitants qui prévoient d’utiliser des produits phytopharmaceutiques sur la culture principale.

-si l’exploitant préfère déclarer comme SIE sa culture principale en tant que culture fixant l’azote (meilleur taux de valorisation SIE), il ne doit pas déclarer de cultures dérobées sur cette parcelle. Dans ce cas, il ne peut pas utiliser de produits phytopharmaceutiques sur la culture principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *